Fizahan-teny

Ohabolana : efitra

Ohabolana Aleo maty olo-malaina, toy izay vaky vilany an' efitra. [Houlder 1895 #701, Rinara 1974 #127]
Aleo maty olo-malaina toy izay vaky vilany mianefitra. [Cousins 1871 #100, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Enti-milaza fa latsa-bidy noho ny vilany ny olona kamo. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza ny fahatsinontsinon' ny olo-malaina, kamo (ny fahafatesany dia tsy mitondra fahavoazana firy miolotra amin' ny fahavakisam-bilany any an' efitra, izay mafy tokoa satria tsy ahitana na inona na inona horaisina hahandroan-kanina any. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Il vaut mieux laisser mourir un serviteur paresseux plutôt que de casser une marmite quand on est en voyage dans un désert, - où on ne peut s' en procurer une autre. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza manaram-po ohatra ny kary an-efitra. [Houlder 1895]
Manaram-po hoatry ny kary an' efitra. [Veyrières 1913 #3027]
Manaram-po, ohatra ny kary an-efitra. [Cousins 1871]
Manaram-po tahaka ny kary an' efitra. [Rinara 1974 #2033]
Mihary zaka hoatry ny kary an' efitra. [Veyrières 1913 #3027]
Dikanteny frantsay Ne faites pas toutes vos volontés comme un chat sauvage dans le désert. [Houlder 1895]
Suivre son bon plaisir comme un chat sauvage en campagne. [Veyrières 1913 #3027]
Fanazavana frantsay Se disait des libertins. [Veyrières 1913 #3027]

Ohabolana Jiolahy miady an' efitra ka izay mahery, milaza amin' Andriana. [Rinara 1974]
Jiolahy miady an' efitra, ka izay mahery milaza amin' ny andriana. [Houlder 1895 #1077, Veyrières 1913 #4288]
Dikanteny frantsay Des brigands qui se battent dans un désert: ceux qui sont les plus forts vont parler au souverain, des misérables qui les ont attaqués, afin de les faire punir. [Houlder 1895]
Des brigands se battent dans un lieu désert : ceux qui triomphent vont parler au souverain. [Veyrières 1913 #4288]
Fanazavana frantsay Ce n' est pas bête! [Houlder 1895]
Ils vont dénoncer les autres. [Veyrières 1913 #4288]

Ohabolana Malaza ho lahy fa tsy mandry an' efitra. [Rinara 1974 #1930]
Malaza ho lahy, ka tsy mandry an-efitra. [Houlder 1895 #915, Cousins 1871 #1456]
Dikanteny frantsay Vous passez pour brave, et vous ne passeriez pas la nuit dans un endroit désert! [Houlder 1895]

Ohabolana Na manin-kitoetra aza ny vahiny, noroahin' ny efitra natsangana. [Rinara 1974 #2727]

Ohabolana Patsa no ananana ka ny amalom-boasira no ananganan' efitra. [Rinara 1974 #3487]

Ohabolana Tandremo ny vava, fa ny vava no efitra. [Veyrières 1913 #4818]
Dikanteny frantsay Faites attention à vos paroles, car c' est la bouche qui lie. [Veyrières 1913 #4818]
Fanazavana frantsay Responsabilité des paroles. [Veyrières 1913 #4818]

Ohabolana Vady an' efitra. [Veyrières 1913 #3088]
Vady an-tsiraka. [Veyrières 1913 #3088]
Dikanteny frantsay C' est une épouse de la côte ou du désert. [Veyrières 1913 #3088]
Fanazavana frantsay On appelait ainsi les prostituées qui se livraient aux voyageurs. [Veyrières 1913 #3088]

Ohabolana Zaza kamboty miaraka an' efitra, tsipoy mifamelona. [Veyrières 1913 #3189]
Dikanteny frantsay Orphelins qui voyagent ensemble dans le désert : ils sont comme les perdrix qui vont par groupes et s' aident pour la nourriture. [Veyrières 1913 #3189]
Fanazavana frantsay Se disait parfois des héritages qui restent dans la famille ; se disait aussi des enfants peu aisés qui se viennent mutuellement en aide. [Veyrières 1913 #3189]

Fizahan-teny