Fizahan-teny

Ohabolana : fehy

Ohabolana entan--draty roa fehy : aiditra atosik' efa-dahy ; ataina, tsy mahaloaka alina. [Veyrières 1913 #5898, Cousins 1871 #872]
entan--draty voafehy : aiditra atosik' efa-dahy, ataina tsy mahaloaka alina. [Rinara 1974 #1035]
Dikanteny frantsay Paquet d' écorces sèches de bananiers, gros paquet à deux liens : quand on le fait entrer dans la maison, il faut quatre hommes pour le pousser, mais quand on le brûle pour faire la cuisine, il ne suffit pas pour une seule nuit. [Veyrières 1913 #5898]
Fanazavana frantsay Beaucoup d' apparence et peu de réalité. [Veyrières 1913 #5898]

Ohabolana Fehy rahan’ ny lava nify. [Samson 1965 #F25]

Ohabolana Fehy tafik' Andrianalinalina : tsy basy mipoaka, tsy ra mandriaka, ka fatin' olona koa eran-tany. [Veyrières 1913 #418]
Dikanteny frantsay Conduire l' armée à la manière d' Andrianalinalina : les fusils ne partent pas, le sang ne coule pas, et cependant la terre est jonchée de cadavres. [Veyrières 1913 #418]
Fanazavana frantsay Le chef Andrianalinalina administrait le tanguin à ses soldats qui mouraient empoisonnés. Se disait des chefs qui traitaient mal leurs soldats. [Veyrières 1913 #418]

Ohabolana Mpitovo miasa maraina ka tsy miova fehy ny trano. [Veyrières 1913 #1669, Rinara 1974 #2629]
Mpitovo miasa maraina, ka tsy niova fehy ny trano. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Célibataire qui s' en va travailler de bonne heure le matin : hélas ! le lien de la porte est toujours le même. [Veyrières 1913 #1669]
Fanazavana frantsay Il n' y a personne chez lui et son foyer est bien triste sans femme. [Veyrières 1913 #1669]

Fizahan-teny