Fizahan-teny

Ohabolana : loholona

Ohabolana Aleo adaladala andriana, toy izay adaladala loholona. [Veyrières 1913 #273]
Dikanteny frantsay Un roi insensé est moins à redouter que des chefs insensés. [Veyrières 1913 #273]
Fanazavana frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina pour dire que les sages conseillers rendent le pays heureux et que les mauvais conseillers perdent le royaume. [Veyrières 1913 #273]

Ohabolana Aleo lahy adala zanaka lahimatoa toy izay adala loholona. [Veyrières 1913 #275]
Dikanteny frantsay Mieux vaut un fils aîné insensé que des chefs insensés. [Veyrières 1913 #275]
Fanazavana frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina : un fils aîné insensé peut être rejeté, tandis que des chefs insensés conduisent le royaume à la ruine. [Veyrières 1913 #275]

Ohabolana Aza manao mpamosavy loholona mody adala. [Veyrières 1913 #4911]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme le sorcier, chef du village, qui fait semblant de ne pas connaître, lorsqu' il est interrogé sur les sorciers. [Veyrières 1913 #4911]

Ohabolana Lany maina ohatra ny sakafon-doholona. [Houlder 1895]
Lany maina toy ny sakafon-doholona. [Veyrières 1913 #714, Rinara 1974 #1741, Cousins 1871 #1332]
Dikanteny frantsay Dépensé en pure perte comme le repas offert aux chefs du village. [Veyrières 1913 #714]
Obtenu gratis, comme le repas d' un notable. Les familiers ont mangé à sa table sans rien payer. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les chefs de village prennent les cadeaux et ne font rien pour l'affaire qu'on leur a recommandée ; on appliquait ce proverbe à tous ceux qui avaient reçu de l' argent pour un travail et ne le faisaient pas. [Veyrières 1913 #714]

Ohabolana Raha adala loholona, adala vahoaka, raha hendry loholona, hendry vahoaka. [Rinara 1974 #3543]
Raha adala loholona, dia adala vahoaka. [Houlder 1895 #1638]
Raha adala loholona, dia adala vahoaka an-tanana. [Cousins 1871 #2633, Nicol 1935 #277]
Raha adala loholona, dia adala vahoaka an-tanàna ; raha hendry loholona, dia hendry vahoaka an-tanàna. [Veyrières 1913]
Raha hendry loholona, dia handry vahoaka. [Houlder 1895]
Raha hendry loholona, dia hendry vahoaka an-tanana. [Cousins 1871 #2652]
Dikanteny frantsay Les dirigeants insensés font les peuples insensés. [Nicol 1935 #277]
Quand les chefs sont insensés, le peuple aussi est insensé ; quand les chefs sont sages, le peuple est sage et prospère dans la ville. [Veyrières 1913 #306]
Si les notables (ou les dirigeants) sont sages, le peuple l' est aussi. [Houlder 1895 #1639]
Si les notables sont sots, le peuple l' est également. [Houlder 1895]

Ohabolana Tampotampohin' ny manambady loholona, ka tsy mahalala famatoran-janak' omby. [Veyrières 1913 #1331, Cousins 1871 #2990]
Dikanteny frantsay Encore peu habituée à être la femme d' un des chefs du village, elle ne sait pas où attacher le veau. [Veyrières 1913 #1331]
Fanazavana frantsay Se disait des personnes peu habituées aux richesses. [Veyrières 1913 #1331]

Fizahan-teny