Fizahan-teny

Ohabolana : mahantra

Ohabolana Aleo mahantra an-tanindrazana, toy izay malahelo any an-tanin' olona. [Rinara 1974 #116]

Ohabolana Aleo mahantra arin' ny azy, toy izay manan-karem-boafady. [Rinara 1974]

Ohabolana Hitraka, tsy avelan' ny alahelo; hiondrika, tsy avelan' ny voninahitra. [Houlder 1895 #997, Cousins 1871 #1078, Veyrières 1913, Nicol 1935]
Hitraka tsy avelan' ny alahelo, hiondrika tsy avelan' ny voninahitra, toy ny amboninjato mahantra. [Rinara 1974 #1345]
Dikanteny frantsay Pour lever la tête, on est trop pauvre; et pour la baisser, on est trop fier. [Houlder 1895 #997]
Que la douleur empêche de lever la tête, mais que la dignité empêche de courber le front. [Nicol 1935 #347]
Si on veut relever la tête, la douleur ne le permet pas ; si on veut la baisser, c' est l'honneur qui s' y oppose. [Veyrières 1913 #2791]
Fanazavana frantsay Dans la maladie ou dans le deuil il faut garder une certaine force d'âme pour régler tout avec honneur. [Veyrières 1913 #2791]

Ohabolana Iantrao fa mahantra. [Veyrières 1913 #2497]
Dikanteny frantsay Ayez-en compassion, car il est misérable. [Veyrières 1913 #2497]

Ohabolana Mahantra fa tia irery. [Rinara 1974 #1854]
Mahantra ny tia irery. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Malheureux celui qui aime et n' est pas aimé. [Veyrières 1913 #50]

Ohabolana Mahantra indrindra aho, hoy ilay rombina : homan-tsosoa, raraka ivy ; homa-maina, latsaka hota ; homam-bary, misasaka amin' ny akoho ; misotro rano, very sasaka. [Veyrières 1913 #2609]
Mahantra indrindra aho, hoy ilay rombina: homan-tsosoa, raraka ivy; homa-maina, latsaka ota; homam-bary, misasaka amy ny akoho; misotro rano, very sasaka. [Cousins 1871 #1407]
Mahantra indrindra ilay rombina, fa homan-tsosoa, rarak' ivy, homa-maina, latsak' ota. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Je suis le plus malheureux des hommes, dit l' homme qui a un bec-de-lièvre : quand je mange du riz cuit avec beaucoup d' eau, ma salive coule ; quand je mange de la nourriture solide sans bouillon, je laisse tomber des parcelles déjà mastiquées ; quand je bois de l' eau, j' en perds la moitié. [Veyrières 1913 #2609]
Fanazavana frantsay Plaintes de l' homme au bec-de-lièvre : on les appliquait à la perte des biens. [Veyrières 1913 #2609]

Ohabolana Mahantra indrindra izay tsy mbola nahita fahoriana : valim-piakarana fidinana. [Veyrières 1913 #2610]
Dikanteny frantsay Malheureux ceux qui n'ont pas connu le malheur, car après la montée vient la descente. [Veyrières 1913 #2610]
Fanazavana frantsay Se disait des vicissitudes de la vie : après le bonheur, vient le malheur, comme la montée est suivie de la descente. [Veyrières 1913 #2610]

Ohabolana Mahantra iray tanàna ka tsy misy indraman-damba. [Rinara 1974 #1857]

Ohabolana Mahantra kosa Ramomba, fa mihary ho an-jana--drafy. [Houlder 1895 #1861, Veyrières 1913 #1424, Rinara 1974 #127]
Dikanteny frantsay La femme stérile est bien malheureuse, elle amasse pour les enfants de sa rivale. [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay C.à.d. de l' autre femme d' un polygame. [Houlder 1895]

Ohabolana Mahantra lahy : fa mahery tsy ambinim-babo : malemy fanahy tsy misy mpankasitraka ; manao soa tsy manana mpilaza. [Cousins 1871 #1408]
Mahantra lahy fa mahery tsy ambinim-babo, malemy fanahy tsy misy mpankasitraka, manao soa tsy misy mpilaza. [Rinara 1974 #124]

Ohabolana Mahantra lahy, fa maka ny anaty rano, hanin' ny mamba, maka ny an-tanety hipoaham-baratra. [Rinara 1974]
Mahantra lahy : maka ny anaty rano, hohanin' ny mamba; maka ny an-tanety, hipoaham-baratra. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Qui est bien à plaindre: s' il va prendre ce qui est dans l' eau, il sera pris par les crocodiles; et s' il prend ce qui est sur la terre ferme, il sera frappé par la foudre. [Houlder 1895]

Ohabolana Mahantra lahy! Miorika, lanin' ny mamba; mivalana, lanin' ny voay. [Houlder 1895 #1007]
Dikanteny frantsay Il est bien malheureux! S' il remonte le courant il est pris par un crocodile; et s' il descend le courant, il est saisi par un caïman. [Houlder 1895 #1007]

Ohabolana Manaraina anaty tranon-tena, ka ny lolo no omen-doza; izay zavatra mahantra vody ahitra no tranony, ary ny elany tsy itafiam-belona, tsy ifonosa-maty. Koa mba misakafo an-tranon-tena, fa aza dia ny lolo no omen-doza. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Quitter sa maison à jeun et faire ainsi des reproches aux esprits; les êtres malheureux ont l' herbe pour demeure, et leurs ailes ne peuvent les couvrir quand ils sont vivants, ni les envelopper une fois morts. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Donc, mangez chez vous et ne faites pas de reproches aux esprits. Le sens de ce proverbe n' est pas très clair; peut-être veut-il dire tout simplement qu' il vaut mieux manger chez soi où on trouve toujours quelque chose, plutôt que d' espérer trouver un repas chez les autres. Et l'expression: faire des reproches aux esprits, fait allusion au fait qu' on attribuait aux esprits malins les crampes d'estomac, comme celles qui peuvent se produire par suite de jeûne. [Houlder 1895]

Ohabolana Manjohizohy mihafihafy ohatra ny antitra mahantra. [Rinara 1974]

Ohabolana Mitahiry an-karo-doa-body, ka mahantra am-parany. [Rinara 1974 #2434]

Ohabolana Ny boka indray no mahantra: velona, tsy iray trano; maty tsy iray fasana. [Houlder 1895 #2030]
Ny boka indray ve no tsy hahantra : velona tsy miray trano aman-kavana, raha maty tsy miray fasana amim-pianakaviana. [Rinara 1974 #2923]
Dikanteny frantsay Que les lépreux sont donc malheureux: vivants, il ne partagent pas la maison (de la famille): morts, ils ne partagent pas le tombeau! Les lépreux ne sont pas ensevelis dans le tombeau de famille, mais dans un tombeau à part. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny mahantra toa ambin' olona, ka tsy mahamena-maso ny havana. [Rinara 1974 #3088]

Ohabolana Ny mahantra tsy ananan' olon-trosa : miantsena miadana ihany. [Rinara 1974 #3089]

Ohabolana Roboroboin' ny mpanana ka ny mahantra avy no manao be fahandro. [Veyrières 1913 #2243, Rajemisa 1985]
Rodarodain' ny mpanan-karena, ka ny malahelo avy no manao be fahandro. [Veyrières 1913 #2403, Cousins 1871 #2800]
Fanazavana malagasy Aoka tsy ho voatariky ny olona tsy mitovy amin' ny tena ka manao toa azy na dia mety hanimba ny tena aza. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay En voyant les riches dépenser avec prodigalité, les pauvres eux-mêmes dépensent beaucoup pour leur nourriture. [Veyrières 1913 #2403]
L' exemple des riches porte à se livrer au plaisir ; à leur suite les pauvres eux-mêmes font bonne cuisine. [Veyrières 1913 #2243]
Fanazavana frantsay Les petits imitent les grands. [Veyrières 1913 #2243]

Ohabolana Sambatra kosa Raherana, fa manan-kierana; sambatra Razozoro, fa manan-kijoroana; fa mahantra kosa Ratatamo: velona manao ranomaso hatenda, maty manao ranomaso havozona. [Houlder 1895 #2306]
Dikanteny frantsay On secoue et on rejette la tige de l'arachide qui a produit des pistaches. [Abinal 1888 #844]

Ohabolana Tsy miantra ny mahantra, ohatra ny mpangalatra. [Rinara 1974]
Tsy miantra ny ory, ohatra ny mpangalatra. [Cousins 1871]

Ohabolana Vahiny mahantra, ka maro mpamakafaka. [Rinara 1974 #321]

Fizahan-teny