Fizahan-teny

Ohabolana : mahavoafady

Ohabolana Toy ny amboa: anana-mahavoafady, tsy anana-mahavoafady. [Houlder 1895 #1487]
Toy ny amboa : ananana mahavoafady, tsy ananana mahavoafady. [Rinara 1974 #4255]
Dikanteny frantsay Comme les chiens si on en a, on vous blâme; et si on n' en a pas, on vous blâme aussi. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Dans le premier cas, c' est parce qu' un chien peut incommoder les voisins; et dans le second, c' est parce qu' on dit de celui qui ne possède rien: il n' a pas même un chien. [Houlder 1895]

Ohabolana Toy ny amboa : ananam-be, tsy malaza ; tsy ananana, maha-voafady. [Veyrières 1913 #2252, Cousins 1871 #3177]
Dikanteny frantsay C' est comme les chiens : en avoir beaucoup ce n' est pas une gloire, mais n' en plus avoir cela déshonore. [Veyrières 1913 #2252]
Fanazavana frantsay Dans certaines contrées il y avait beaucoup de chiens ; ce proverbe se disait des héritiers dissipateurs à qui il ne reste rien, pas même un chien. [Veyrières 1913 #2252]

Ohabolana Toy ny rambon' osy : hanina mahavoafady, ariana rambon-karena. [Rinara 1974 #4315]

Fizahan-teny