Fizahan-teny

Ohabolana : mahazo

Ohabolana Adalo angaha ireny ? Mahazo mitomany, tsy mahazo mitomany. [Veyrières 1913 #2576]
Dikanteny frantsay Ils sont donc nés au mois d'Adalo, sous le destin des pleurs? ils obtiennent, ils pleurent ; ils n' obtiennent pas, ils pleurent. [Veyrières 1913 #2576]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui sont tristes et pleurent toujours. [Veyrières 1913 #2576]

Ohabolana Amboa miantsena: maty antoka, tsy mba mameno ; mahazo tombony, tsy mba mizara. [Houlder 1895 #1203, Cousins 1871 #125, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Un chien au marché: s' il perd (s' il n' attrape rien), il ne doit rien à personne, et s' il gagne (s' il trouve quelque chose à manger), il ne partage avec personne. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il ne dépend de personne. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza manao lahy antitra mahazo lamokan' atody akoho, ka tsy mitodi-jafy intsony. [Houlder 1895 #1958]
Lahy antitra nahazo lamokan' atodiakoho, ka tsy mitodi-jafy intsony. [Veyrières 1913 #1826]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme un vieillard trouvant un œuf pourri et ne se tournant plus vers son petit-fils. [Houlder 1895]
Vieillard qui a trouvé un oeuf couvé et gâté, il ne se tourne plus vers son petit-fils. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Il veut le manger seul. [Veyrières 1913 #1826]
Parce qu' il veut le manger seul. Les œufs un peu gâtés étaient très estimés par certains. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza manao Tanala mahazo amponga. [Rinara 1974 #43, Cousins 1871 #509, Houlder 1895]
Manao Tanala mahazo amponga. [Veyrières 1913 #2085]
Dikanteny frantsay Il en joue toute la journée comme un enfant. Se disait des gens simples. [Veyrières 1913 #2085]
Ne faites pas comme un Tanala ayant trouvé un tambour. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Faire comme le Tanala, habitant des forêts, lorsqu'il trouve un tambour. [Veyrières 1913 #2085]
Il est comme un enfant avec un nouveau fouet et ne cesse de s' en servir. Les Tanala sont une tribu habitant la forêt, dans la partie sud-est du Plateau central. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza manao tovolahy mahita fotsimbary, ka arotsahy ihany. [Rinara 1974 #597]
Toy ny tovolahy mahita fotsimbary, ka "Arotsahy, arotsahy ihany" . [Houlder 1895 #1920]
Tovolahy mahazo fotsimbary, ka " arotsahy ihany " . [Veyrières 1913 #1590]
Tovolahy mahita fotsimbary : tsy mitsapa izay ho farany, fa ny "arotsahy ihany". [Rinara 1974 #4232]
Tovolahy mahita fotsimbary : tsy mitsapa ny farany, fa " arotsahy ihany " . [Veyrières 1913 #1590, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Comme un jeune homme trouvant du riz blanc (c.à.d. décortiqué) et disant: "Mettez-le dans la marmite" . [Houlder 1895]
Jeune homme qui a du riz décortiqué : il ne songe pas à l' avenir mais il dit : faites-en toujours cuire, et il le consomme. [Veyrières 1913 #1590]
Fanazavana frantsay Ce n' est pas lui qui a eu la peine de le produire, et il ne pense pas non plus au lendemain. [Houlder 1895]
Se disait des prodigues et des imprévoyants. [Veyrières 1913 #1590]

Ohabolana Be feo mananatra, ka ny alan-trano no mahazo aloha. [Rinara 1974 #892]
Be feo mananatra, ka ny ala-trano no mahazo aloha. [Houlder 1895 #1592]
Be feo mananatra, ka ny any ala trano no hendry aloha. [Veyrières 1913 #5596, Cousins 1871 #746]
Dikanteny frantsay Homme à grosse voix qui gronde : les gens du dehors deviennent sages avant ceux de la maison. [Veyrières 1913 #5596]
Quelqu' un admonestant en criant (chez lui): ce sont ceux qui passent dehors qui entendent les premiers. [Houlder 1895 #1592]
Fanazavana frantsay Se disait des gens bourrus qui ne savent rien arranger en famille. [Veyrières 1913 #5596]

Ohabolana Boka misambo-balala : mahazo ihany fa potsitra. [Rinara 1974 #62]
Sambo--balalan' ny boka mahazo ihany fa potsitra. [Rinara 1974]
Sambo--balalan' ny mondry mahazo ihany fa potsitra. [Rinara 1974]

Ohabolana Ebo miampy lainga : vao mihodina dia mahazo tondro-molotra (henatra). [Rinara 1974 #1019]

Ohabolana Falifaly mahazo vorona ka ny volombodiny no nalana ka lasana. [Veyrières 1913 #5532]
Dikanteny frantsay Heureux d' avoir attrapé un oiseau, il lui a enlevé les plumes de la queue au lieu de lui enlever celles des ailes, et l' oiseau est parti. [Veyrières 1913 #5532]
Fanazavana frantsay Se disait des gens que la joie aveugle. [Veyrières 1913 #5532]

Ohabolana Fanangan-kena : midina mahazo ny tratrany, miakatra mahazo ny trafony. [Rinara 1974 #1087, Cousins 1871 #913]
Fanangan-kena: midina, mahazo ny tratrany; mitraka, mahazo ny trafony. [Houlder 1895 #2209]
Dikanteny frantsay La chair qui entoure l' omoplate (d' un bœuf): si on coupe au-dessous, on touche au poitrail; et si on coupe au-dessus, on touche à sa bosse. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Cette chair se trouve entre deux parties de bonne qualité et ainsi elle est aussi de bonne qualité. [Houlder 1895]

Ohabolana Filam-biavy ta-Iaroka : izay tsy mahazo miala. [Samson 1965 #F26]

Ohabolana Hividy aza hatao, ka mahazo vao mifararemotra. [Cousins 1871 #1080]
Hividy sarotra atao, ka mahazo mora vao mifararemotra. [Rinara 1974 #1353]
Hividy sarotra hatao, ka mahazo mora vao mifendrofendro. [Cousins 1871 #1082]

Ohabolana Indray mandeha no mahazo vodiakoho ka manao mason-renivitsika. [Rinara 1974 #1427]

Ohabolana Izay manan-dity mahazo vorona. [Veyrières 1913 #1633, Cousins 1871]
Izay manan-dity, mahazo vorona, ny tsy manan-katao milalao tanana. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Celui qui a de la glu attrape les oiseaux. [Veyrières 1913 #1633]
Quiconque a de la glu est en état de prendre des oiseaux. [Nicol 1935 #323]
Fanazavana frantsay En y mettant les moyens, on arrive au but que l' on poursuit ; se disait de la recherche d'une épouse. [Veyrières 1913 #1633]

Ohabolana Kakazo tokana tsy ala; tondro tokana tsy mahazo hao. [Samson 1965 #K9]

Ohabolana Keliray mahazo jiolahy, ka tano fa azoko, vonjeo aho fa lasany. [Veyrières 1913 #712]
Keliray mahazo jiolahy : vonjeo aho fa azoko izy fa lasany aho. [Rinara 1974 #1608]
Keliray mahazo jiolahy : vonjeo aho, fa azoko izy ka lasany aho. [Veyrières 1913 #712]
Kely ray nahazo jiolahy: "Tano fa azoko, vonjeo aho fa lasany". [Houlder 1895]
Keliray nahazo jiolahy : "Vonjeo aho, fa azoko izy, ka lasany aho". [Cousins 1871 #1254]
Dikanteny frantsay Nain qui s' empare d' un brigand : au secours, s' écrit-t-il, car je l' ai saisi et il m' entraîne. [Veyrières 1913 #712]
Un petit homme qui a attrapé un voleur (ou brigand): "Au secours, je le tiens, mais il m' emporte!". [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les petits, exploités par les grands, peuvent les menacer et c' est tout ; se disait aussi de tous ceux qui étaient exploités sans pouvoir se défendre. [Veyrières 1913 #712]

Ohabolana Lahiantitra kendam-bodiakoho : mahazo fanjakana vao mivadi-boamaso, tonga ny valim-pitia vao voan' ny totohondry any an-katony. [Rinara 1974 #1668]
Lahy antitra kendam-body akoho : mahazo fanjakana vao mivadi-boamaso ; tonga ny valim-pitia vao voa totohondry any an-katony. [Cousins 1871]

Ohabolana Lehibe nangataka : ny miloa-bava mora ihany, fa ny mamerin-tanana tsy mahazo no henatra. [Cousins 1871]
Lehibe no mangataka : ny miloa-bava mora ihany fa ny mamerin-tanana no tsy toha. [Rinara 1974]

Ohabolana Loka ampitika, ka izay mahavoa, mahazo. [Veyrières 1913 #6186]
Dikanteny frantsay Concours de tir à la flèche : celui qui touche, gagne. [Veyrières 1913 #6186]
Fanazavana frantsay Le plus habile l' emporte. [Veyrières 1913 #6186]

Ohabolana Loka an' ongona ny teny, zaran' izay mahazo be. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Affaires qui ressemblent au jeu des tas de terre : tant mieux pour celui qui gagnera. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Ce jeu consistait à cacher un caillou dans un des tas de terre et il fallait deviner lequel; ce proverbe se disait des affaires où il y a quelque chose de secret et qui reste caché jusqu' à ce que le hasard, la destinée ou les chefs, fassent la lumière. [Veyrières 1913 #3260]

Ohabolana Mahazo patsa indray mahandro, ka manao tsy ho orin-daoka. [Rinara 1974 #1871, Cousins 1871 #1414]
Raha mahazo patsa indray mahandro, aza manao tsy ho orin-daoka. [Veyrières 1913 #4566]
Raha mahazo patsa indray mahandro, aza manao tsy ho orin-daoka intsony. [Rajemisa 1985]
Raha mahazo patsa indray mahandro hianao, aza manao tsy ho orin-daoka intsony. [Houlder 1895 #841]
Tsy mety raha mahazo patsa indray mahandro, ka manao tsy ho orin-daoka. [Cousins 1871 #3423]
Tsy mety raha mahazo patsa indray mahandro ka manao tsy ho orin-daoka intsony. [Rinara 1974 #4600]
Fanazavana malagasy Ny fiainana dia fiezahana isan' andro tsy tapaka, ka raha mahita ny hohanina anio, tsy tokony hianina amin' izay. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Lorsque vous recevez des chevrettes pour un repas, n' allez pas croire que vous avez des mets pour toujours. [Veyrières 1913 #4566]
Si vous avez assez de chevrettes pour un repas, ne croyez pas que par le fait vous ne manquerez plus jamais de viande. [Houlder 1895 #841]
Fanazavana frantsay Ce proverbe se disait des choses de peu de durée ; il servait aussi à se moquer de ceux qui se vantaient trop d'un petit profit. [Veyrières 1913 #4566]

Ohabolana Mahazo voamena, manita-kitapo ; maty kirobo, mbola ho hendry; mahatonga masonkarena, miedinedina. [Cousins 1871 #1415]
Mahazo voamena, manita-kitapo, maty kirobo, mbola ho hendry, mahatonga ny masonkarena, miedinedina. [Rinara 1974 #126]

Ohabolana Manao fanahin-tsokina : raha mahazo zavatra dia mivonkina. [Veyrières 1913 #2299]
Dikanteny frantsay L' avare fait comme le hérisson qui se referme lorsqu' il tient quelque chose. [Veyrières 1913 #2299]
Fanazavana frantsay Il enfouit son argent. [Veyrières 1913 #2299]

Ohabolana Mandray tsy mahazo menatry ny tanana, mitsaha-tsy voky menatry ny vava. [Rinara 1974]
Mandray tsy mahazo, menatry ny tanana; mitsako tsy voky, menatry ny vava. [Veyrières 1913 #6451, Cousins 1871 #1594]
Dikanteny frantsay Celui qui tend la main sans recevoir, est tout confus à cause de sa main ; celui qui mâche et n' est point rassasié, est tout confus à cause de sa bouche. [Veyrières 1913 #6451]
Fanazavana frantsay La honte vient à la suite d'un projet qui n' a pas réussi. [Veyrières 1913 #6451]

Ohabolana Mandremby manan-tohotra : tsy mahazo ny an’ ala, omana ny an-tanàna. [Samson 1965 #M70]

Ohabolana Mandry mpisikidy, matory mpialanana : manana ny marary tsy mahazo tory. [Samson 1965 #M55]

Ohabolana Mangataka, mahazo ; nony angatahana, tsy azahoana. [Veyrières 1913]
Mangata-mahazo ; angatahan-tsy ahazoana. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Quand il demande, il obtient ; quand on lui demande, à lui, on n' obtient pas. [Veyrières 1913 #5387]
Fanazavana frantsay C' est un égoïste. [Veyrières 1913 #5387]

Ohabolana Maso sy sakay, ka tsy mahazo mifampikasika. [Veyrières 1913 #6304]
Sakay sy maso, ka tsy mahazo mifampikasika. [Rinara 1974 #3818, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Les yeux et le piment, ce sont deux choses qui ne doivent pas se toucher. [Veyrières 1913 #6304]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui ne peuvent pas s'entendre. [Veyrières 1913 #6304]

Ohabolana Miandry mahazo ohatra ny vovo. [Rajemisa 1985]
Ny vovo no miandry mahazo : ao ny be siasia. [Rinara 1974 #3374]
Fanazavana malagasy Entina ilazana izay rehetra tsy mba manenjika nefa mahazo ihany. [Rajemisa 1985]

Ohabolana Miasa jamba rafozana : berim-po very foana. [Cousins 1871 #1733]
Miasa jamba rafozana; herim-po very foana. [Houlder 1895 #1841]
Miasa jamba rafozana, ka herim-po very foana. [Veyrières 1913 #1450]
Miasa jamba rafozana ka herim-po very maina (tsy mahazo sitraka). [Rinara 1974 #2269]
Miasa tsy hitan-drafozana, ka herim-po very foana. [Veyrières 1913 #1451]
Dikanteny frantsay C' est pour un gendre se dépenser en pure perte que de travailler en présence d'un beau-père ou d' une belle-mère aveugle. [Veyrières 1913 #1450]
Labourer pour des beaux-parents aveugles, c' est de la peine perdue. [Houlder 1895]
Travailler sans être vu de son beau-père ou de sa belle-mère, c' est pour un gendre dépenser sa vaillance en pure perte. [Veyrières 1913 #1451]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui se dépensaient inutilement. [Veyrières 1913 #1450]
S' emploie fréquemment en parlant d' un travail, d' un effort, qui restent sans récompense. [Houlder 1895]

Ohabolana Mividy mahazo, mangataka omena, ka nony anontaniana hitokija! [Rinara 1974 #2522]
Mividy mahazo, mangataka omena : ka nony ierana hitokija. [Veyrières 1913 #6513, Cousins 1871 #1920]
Dikanteny frantsay Quand vous achetez, vous recevez ; quand vous demandez, on vous donne ; mais quand il s'agit d' un avis, vous trouvez bouche close. [Veyrières 1913 #6513]
Fanazavana frantsay Un avis est plus difficile à donner. [Veyrières 1913 #6513]

Ohabolana Mpanao soa am-po mahazo tombony : avo roa toko ny fiadanam-po. [Rinara 1974 #2580]

Ohabolana Mpanarivo roa ray : mitraka mahazo ny trafony, miondrika mahazo ny tratrany. [Rinara 1974 #2583]

Ohabolana Ny an-drano reny no mifananatra, ka ny kamboty no hendry aloha. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ny an-drano reny no mifananatra, ka ny kamboty no mahazo anatra. [Cousins 1871]
Ny an-drano reny no mifananatra, ka ny kamboty no makazo anatra. [Veyrières 1913]
Ny an-trano reny no mifananatra, ka ny kamboty no mandatsaka am-po. [Rinara 1974 #2897]
Dikanteny frantsay Ce sont les enfants ayant leur mère au foyer qui se gourmandent réciproquement, et c' est l' orphelin qui en profite et est déjà sage. [Veyrières 1913 #1038]
Fanazavana frantsay Ce proverbe disait le soin que prenaient les orphelins pour se ménager les bonnes grâces. [Veyrières 1913 #1038]

Ohabolana Ny kary aza mifona amin' Andriampatsa mahazo, ka indrindra fa ny havana. [Veyrières 1913 #1119, Cousins 1871]
Ny kary aza mifona amin' Andriampatsa, mahazo ; ka mainka ny olombelona. [Veyrières 1913 #662]
Ny kary aza mitsaoka amin' Andriampatsa mahazo, ka indrindra fa ny havana. [Houlder 1895 #180]
Dikanteny frantsay Même un chat sauvage demandant (des poissons) à "Andriampatsa" obtient (quelque chose), et à plus forte raison un parent. [Houlder 1895]
Un chat sauvage lorsqu' il supplie Andriampatsa, obtient son pardon ; plus forte raison les hommes doivent-ils être pardonnés. [Veyrières 1913 #662]
Un chat sauvage supplie Andriampatsa et obtient son pardon ; à plus forte raison, des parents qui se repentent et demandent pardon doivent-ils être épargnés. [Veyrières 1913 #1119]
Fanazavana frantsay Allusion à la légende d' un chat sauvage poursuivi et qui se réfugie dans la maison d' Andriampatsa ; celui-ci touché des supplications du chat, lui sauve la vie. [Veyrières 1913 #1119]
Paroles proverbiales empruntées à une légende et qu' on disait pour apaiser le souverain ou toute autre personne. [Veyrières 1913 #662]

Ohabolana Ny kibo no be eritreri-dratsy, ka ny vava no mahazo loza. [Houlder 1895 #121, Rinara 1974 #3047, Cousins 1871 #2282]
Dikanteny frantsay C' est du cœur que viennent les mauvaises pensées, mais c' est la bouche qui reçoit les reproches. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny lahy mamindra intelo ka mahazo hevitra; ny vavy miondrika inefatra vao mahazo ny azy. [Houlder 1895]
Ny lehilahy, raha mandingana intelo, mahazo hevitra ; ny vehivavy, raha miondrika inefatra, mahazo saina. [Veyrières 1913 #1878, Nicol 1935]
Ny lehilahy raha mandingana intelo mahazo hevitra, ny vehivavy raha miondrika in' efatra mahita saina. [Rinara 1974]
Ny lehilahy, raha mandingana intelo, mahazo hevitra ; ny vehivavy, raha miondrika inefatra, maka saina. [Veyrières 1913 #1678]
Dikanteny frantsay Au mari, il suffit de faire trois pas pour trouver son idée; mais il faut que la femme se penche quatre fois pour trouver la sienne. [Houlder 1895]
Il suffit à l'homme de faire trois pas pour trouver la décision à prendre ; la femme doit s' incliner profondément jusqu' à quatre fois avant de savoir que faire. [Veyrières 1913 #1678]
Que l’homme fasse trois pas, et il mûrira son idée ; que la femme s’incline quatre fois, et elle aura la lumière. [Nicol 1935 #327]
Fanazavana frantsay Drôle de façon d'exprimer la supériorité intellectuelle du sexe fort. [Houlder 1895]
L' homme l' emporte sur la femme dans l' art de discuter et de raisonner. [Veyrières 1913 #1678]

Ohabolana Ny maso no tia jerijery, ka ny fo no mahazo raki-dratsy. [Nicol 1935 #293, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay C’est l’œil qui se mêle de tout regarder, et c’est le cœur qui se charge de trésors dangereux. [Nicol 1935 #293]

Ohabolana Ny mpanjatobe roa ray : anatiny mahazo ny trafony, ivelany milanja ny tratrany. [Rinara 1974 #3158]
Ny mpanjatobe tsara ray roa, ka anatiny mahazo ny trafony, any ivelany milanja ny tratrany. [Cousins 1871 #2354]
Ny mpanjatobe tsara ray roa, ka anatiny mahazo trafony, any ivelany milanja ny tratrany. [Veyrières 1913 #2228]
Dikanteny frantsay Les richards ont deux prérogatives : chez eux ils ont la bosse du boeuf, dehors ils emportent la poitrine. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny saina toy ny farango, raha tsotra loatra tsy mahazo, raha melo-doatra mipaoka ny tokony tsy hopaohina. [Rinara 1974 #3234]
Ny saina toy ny havitra: koa raha tsotra loatra, tsy mitondra; ary raha melo-doatra, mipaoka izay tsy hopaohina. [Houlder 1895 #2176]
Dikanteny frantsay L' esprit (ou l' intelligence) est comme une broche: s' il est trop simple (litt. droit), il n' attrape rien; et s' il est trop recourbé, il emporte (Litt. rafle) ce qui ne devrait pas être emporté. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny toko no tapaka ka ny sampanan-dalana no mahazo loza. [Houlder 1895 #2197, Rinara 1974]
Ny toko no tapaka, ka ny sampanan-dalana no manana adidy. [Rajemisa 1985 #22, Cousins 1871 #2507]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ny olona manome loza ny hafa, nefa ny nataony ihany no nahavoa azy. [Rajemisa 1985 #22]
Dikanteny frantsay Le trépied est cassé, et c' est sur le sentier que tombent les reproches. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Quand une des trois pierres du foyer est cassée, c' est à l'entrée d' un sentier qu' on jette les morceaux, ce qui fait crier les passants, car le sentier est obstrué. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny tsy mena-manihika, mahazo. [Veyrières 1913 #3735]
Dikanteny frantsay Ceux qui n' ont pas honte de pêcher au panier prennent du poisson. [Veyrières 1913 #3735]
Fanazavana frantsay Les audacieux et les travailleurs arrivent à leurs fins. [Veyrières 1913 #3735]

Ohabolana Ny voalavo no mahazo homana entana, ny jiro no maty takariva. [Veyrières 1913 #4312, Cousins 1871 #2483]
Dikanteny frantsay Si les rats peuvent ronger les paquets, c' est que la chandelle est éteinte dès la tombée de la nuit. [Veyrières 1913 #4312]
Fanazavana frantsay Il faut prendre ses précautions contre les voleurs. [Veyrières 1913 #4312]

Ohabolana Ombilahy miady amin-dreniomby : mandresy tsy mahazo akora, raha resy afa-baraka. [Rinara 1974 #3412]

Ohabolana Rafotsibe manara-moron-drano ka tsy mahazo, dia miroboka ka maty nandimby ananana. [Veyrières 1913 #1900]
Dikanteny frantsay Vieille qui suit le bord de l' eau pour pêcher ; ne prenant rien, elle se met à l' eau pour poursuivre les poissons, elle se noie et devient la proie de ceux qu' elle voulait manger. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait des plaideurs qui perdaient leurs biens dans les procès où ils voulaient prendre le bien des autres. [Veyrières 1913 #1900]

Ohabolana Rafotsibe nanihika an-tatatra : atao ambany lomotra no azo, antenantenany, tsy misy hihodinana, atao ambony tsy mahazo. [Rinara 1974 #228]
Rafotsibe nanihika an-tatatra; atao ambany, lomotra no azo; antenantenany, tsy misy hihodinana; atao ambony, tsy misy azo. [Veyrières 1913 #1915, Cousins 1871 #2617]
Dikanteny frantsay Vieille qui pêche au panier dans un petit canal de rizière : si elle met le panier en bas, elle prend des algues ; si elle le met au milieu, elle n' a pas la place de le retourner ; si elle le met en haut, elle ne prend rien. [Veyrières 1913 #1915]
Fanazavana frantsay Se disait de l' insuccès. [Veyrières 1913 #1915]

Ohabolana Raha an-tsingoloka no hatao dia ny vorombazaha no hahazo be. [Rinara 1974 #231]
Raha antsongoloka no atao, ny vorombazaha no hahazo aloha. [Veyrières 1913 #5032, Cousins 1871 #2639]
Raha ny an-tsingoloka no ahazoana, ny vorombazaha no mahazo aloha. [Houlder 1895 #2298]
Dikanteny frantsay Si on use de perfidie, comme ceux qui mettent la tête en bas, pour prendre les biens d' autrui, ce sont les canards qui prendront les premiers, car ils mettent la tête en bas pour chercher leur nourriture. [Veyrières 1913 #5032]
Fanazavana frantsay Se disait par moquerie de ceux qui cherchaient une occasion pour voler. [Veyrières 1913]

Ohabolana Raha indray mandeha no misambo--bary ka tsy mahazo, aza mandoro ny fatambary. [Houlder 1895 #966]
Raha indray mandeha no misambo--bary tsy mahazo, aza dorana ny fatambary. [Rinara 1974 #230]
Dikanteny frantsay Pour une fois que vous désirez emprunter du riz et qu' on ne vous en donne pas, n' allez pas brûler la petite corbeille. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il ne faut pas se décourager trop vite! [Houlder 1895]

Ohabolana Raha ny manan--dray no anarina, dia ny kamboty no mahazo aloha. [Veyrières 1913 #1040, Houlder 1895]
Raha ny manan--dray no tenenina (anarina) ny kamboty no nahazo aloha. [Rinara 1974 #3637]
Dikanteny frantsay Si l' on fait des réprimandes à ceux qui ont un père, ce sont les orphelins qui les reçoivent les premiers. [Houlder 1895]
Si on fait des reproches aux enfants qui ont un père, les orphelins les reçoivent les premiers. [Veyrières 1913 #1040]

Ohabolana Ranomason--Janahary ny harena : zay ilatsahany mahazo anazy. [Samson 1965 #R37]

Ohabolana Solanga mahazo, joko mahavoa. [Veyrières 1913 #6005, Rinara 1974 #3939, Houlder 1895, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Enti-milaza zavatra na toe-javatra roa samy ahombiazana. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Dirigées en haut, les comes attrapent ; dirigées en bas, elles frappent. [Veyrières 1913 #6005]
Les cornes dirigées en haut attrapent, celles qui sont dirigées en bas frappent. [Houlder 1895]

Ohabolana Tafik' i Brady : avela andrao mahazo babo ny vahoaka, ampan-dehanina andrao maty. [Veyrières 1913 #455]
Tari-tafik' i Brady : handroso, ndrao matin' ny azy ; tsy handroso, ndrao mahazo babo. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Brady conduisant son armée : s' il avance, peut-être que ce sera la mort ; s' il n' avance pas, peut-être qu'il perd l' occasion de faire du butin. [Veyrières 1913 #458]
L' armée de Brady : on ignore si elle fera du butin ou si elle trouvera la mort. [Veyrières 1913 #455]
Fanazavana frantsay Cette armée n' a pas encore fait ses preuves : sous Radama I le sergent anglais Brady organisa l' armée ; ce proverbe se disait en général de ceux qui hésitent, faute de courage. [Veyrières 1913 #455]

Ohabolana Taky trosa amin' andriana : mahazo, tratra antitra, tompoko, tsy mahazo tratra antitra, tompoko. [Rinara 1974]
Toy ny taky trosa amin' andriana : mahazo, "trarantitra tompoko " ; tsy mahazo, "trarantitra tompoko " . [Veyrières 1913 #4454, Cousins 1871 #3228]
Dikanteny frantsay C' est comme la réclamation d' une dette à un noble : si on obtient, on dit puissiez-vous atteindre une longue vieillesse ; si on n' obtient pas, on dit puissiez-vous atteindre une longue vieillesse. [Veyrières 1913 #4454]
Fanazavana frantsay Formule par laquelle on saluait les nobles. [Veyrières 1913 #4454]

Ohabolana Tanosy nita rano, ka rendrika vao nahazo amalona. [Rinara 1974 #4073]
Tanosy nita rano : rendrika vao mahazo amalona. [Cousins 1871 #3025, Nicol 1935 #98]
Dikanteny frantsay Un Antanosy qui traverse une rivière doit plonger dans l’eau avant d’attraper une anguille. [Nicol 1935 #98]

Ohabolana Tao ny vaha-loha, fa ny aretina no tsy mamela mahazo. [Rinara 1974 #4115]

Ohabolana Teny nahoin' ny razana ka tsy mahazo miova. [Veyrières 1913 #341]
Dikanteny frantsay Paroles prononcées par les ancêtres : elles ne peuvent pas changer. [Veyrières 1913 #341]
Fanazavana frantsay Ce proverbe disait le respect des Malgaches pour leurs ancêtres et les traditions des anciens. [Veyrières 1913 #341]

Ohabolana Tintely sabadiana : tsy mahazo an’ ala, omana ny an-tanàna. [Samson 1965 #T72]

Ohabolana Toy ny fotsimbary mahazo am-po ny vilany. [Houlder 1895 #2316, Cousins 1871 #3193]

Ohabolana Toy ny tandroky ny haolo: kirongo mahazo; baka mahavoa. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Toy ny tandroky ny haolo : Kirongo mahazo sady tsy azo idirana, baka mahavoa sady mahay manohana. [Rinara 1974 #4332]
Dikanteny frantsay Comme les cornes des bœufs sauvages: celles qui sont rentrantes sont solides, et celles qui sont divergentes frappent bien. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les unes et les autres ont leurs avantages. [Houlder 1895]

Ohabolana Toy ny tongotra mby an-dakana, ka tsy azo averina. [Cousins 1871 #3241, Nicol 1935 #235]
Toy ny tongotra mby an-dakana, ka tsy azo averina intsony. [Rinara 1974 #4330]
Tomboke avy an-daka tsy mimpoly an-tete koa. [Poirot & Santio: Vezo]
Tomboke fa an-daka tsy mimpoly koa. [Poirot & Santio: Vezo]
Tongotra mby an-dakana itý. [Rajemisa 1985]
Tongotra mby an-dakana, ka tsy mahazo mifody intsony. [Houlder 1895 #731]
Tongotra mby an-dakana ka tsy miverina intsony. [Rajemisa 1985]
Tongotra mby an-dakana, tsy azo averina intsony. [Veyrières 1913 #3309]
Tongotr' omby an-dakana, ka tsy mimpody intsony. [Veyrières 1913 #3309]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ny olona efa eo am-pivononana handeha ka saro-miverina. [Rajemisa 1985]
Zavatra efa notinapaka ary efa vita daholo ny fiomanana ny amin' izany ka tsy azo ahemotra intsony. [Rajemisa 1985]
Dikanteny anglisy Your feet are already in the canoe. [Hallanger 1973]
Fanazavana anglisy You are on your way now. [Hallanger 1973]
Dikanteny frantsay Comme le pied déjà posé dans la pirogue : plus moyen de reculer. [Nicol 1935 #235]
Pieds dans la pirogue ne retournent plus au village. [Poirot & Santio: Vezo]
Une fois que le pied est dans la barque, on ne peut pas revenir en arrière. [Veyrières 1913 #3309]
Une fois que le pied est dans la pirogue, on ne revient plus en arrière. [Poirot & Santio: Vezo]
Une fois qu' on a les pieds dans le canot, on ne peut plus revenir en arrière. [Houlder 1895]
Vous avez les pieds dans la pirogue. [Hallanger 1974]
Fanazavana frantsay Il faut finir une affaire commencée et on ne revient pas sur me affaire conclue. [Veyrières 1913 #3309]
Proverbe très employé pour marquer la persévérance ou la ténacité; correspond à: quand le vin est tiré, il faut le boire. [Houlder 1895]
Vous voilà bien parti, vous ne pouvez plus reculer. [Hallanger 1974]

Ohabolana Tondro iray tsy mahazo hao, hazo tokana tsy mba ala. [Veyrières 1913 #5232]
Tondro tokana tsy mahazo hao. [Houlder 1895 #238, Rinara 1974 #4182, Cousins 1871 #3124]
Tonjo raike tsy mahazo hao. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Un doigt ne suffit pas pour saisir un poux, un seul arbre ne constitue pas une forêt. [Veyrières 1913 #5232]
Un seul doigt n'attrape pas de poux. [Poirot & Santio: Vezo]
Un seul doigt ne peut attraper un pou. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il est nécessaire de s' unir et de s' entendre. Le roi Andrianampoinimerina appliquait ce proberbe à l' union du souverain et du peuple. [Veyrières 1913 #5232]
L' union fait la force. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy afa-bintana no tsy mba mahazo, fa malahelo. [Veyrières 1913 #119]
Dikanteny frantsay Il n' a donc pas chassé le mauvais sort, qu' il n' acquiert rien et reste misérable. [Veyrières 1913 #119]

Ohabolana Tsy fidiny ny mahazo ny njola ka hangarika olon-tsy miady. [Rinara 1974]
Tsy fidiny omen’ ny njola, ka hangarika olon-tsy miady. [Cousins 1871 #3344]

Ohabolana Tsimadilo manao ratsy an-trano : ny iray no manao ka ny betsaka no voasoketa. [Rinara 1974 #4433]
Tsimadilo manao ratsy an-trano: ny iray no manao, ka ny maro no mahazo laza. [Houlder 1895 #1178]
Tsimadilo manao ratsy an-trano : ny iray no manao, ka ny maro no mahazo loza. [Veyrières 1913 #3074]
Dikanteny frantsay Un ouistiti salit sa maison : c' est lui seul qui l' a fait mais tous souffrent de la mauvaise odeur. [Veyrières 1913 #3074]
Fanazavana frantsay Un Tsimadilo qui salit la maison: c' est le fait d' un seul, mais plusieurs en sont blâmés (à cause de la mauvaise odeur). [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy mety raha hanao sokina mahazo valala : raha mahazo dia mivonkina. [Rinara 1974]
Tsy mety raha manao sokina nahazo valala : raha mahazo, dia mivonkina. [Cousins 1871]

Ohabolana Tsy mety raha hitarika amboa mihazo ity, fa nony mitondra hena nivily lalana. [Rinara 1974]
Tsy mety raha mitarika amboa ; mahazo ity ; fa nony mitondra hena, mivily lalana. [Cousins 1871]
Tsy mety raha mitarika amboa : mandalo tanàna, fa nony mitondra hena mivily lalana. [Rinara 1974]

Ohabolana Tsy mety raha ny mahazo andevo milefa indray no mandoa vola folo. [Veyrières 1913 #597, Rinara 1974 #4661, Cousins 1871 #3477]
Dikanteny frantsay Il ne convient pas que celui qui rattrape un esclave déserteur, paie deux piastres et demie. [Veyrières 1913 #597]
Fanazavana frantsay Il ne faut pas être puni d'une bonne action. [Veyrières 1913 #597]

Ohabolana Tsoka anatin’ ny taolana: izay manontona no mahazo ny tsirony. [Cousins 1871 #3329, Nicol 1935 #396]
Tsoka anatin' ny taolana, ka izay manontona no mahazo azy. [Rinara 1974 #4469]
Dikanteny frantsay Moelle à l’intérieur de l’os : il faut frapper et secouer pour pouvoir en goûter à l’aise. [Nicol 1935 #396]

Fizahan-teny