Fizahan-teny

Ohabolana : mahomby

Ohabolana Afatotra maninton-tady, ampandehanina tsy afaka. [Rinara 1974]
Afatotra manito tady, ampandanin-tsy mahalany. [Veyrières 1913]
Afatotra manito tady, ampandanin-tsy mahomby. [Veyrières 1913]
Ampandehanina tsy mahomby, afatotra maninton-tady. [Rinara 1974 #186]
Dikanteny frantsay Attachés, ils tirent la corde pour aller manger plus loin ; et quand on leur donne à manger, ils ne peuvent pas achever leur ration. [Veyrières 1913 #954]
Fanazavana frantsay Allusion aux veaux et autres animaux ; ce proverbe se disait des enfants qui s'amusent au lieu de faire le travail que les parents leur donnent à faire, et quand les parents les envoient dehors ils ne veulent pas sortir et font le travail qu' on leur avait donné ; il se disait aussi des enfants qui pleuraient pour obtenir quelque chose et n'en voulaient plus lorsqu' ils l' avaient obtenu. [Veyrières 1913 #954]

Ohabolana Ampandanina, tsy mahomby ; afatotra, manito tady. [Cousins 1885 #148]

Ohabolana Lahiantitr' Imamo : manao tsy mahomby, mihinana atosika ihany. [Rinara 1974 #1678]
Lahy antitr' Imamo : manao tsy mahomby, nefa homana atosika ihany. [Veyrières 1913 #1827, Cousins 1885]
Dikanteny frantsay Vieillard de l' Imamo : il ne peut pas travailler, mais quand il mange il faut l' arrêter. Il n'est bon à rien excepté à manger. [Veyrières 1913 #1827]

Ohabolana Lava volo ny tany sy ny fanjakana, raha mpanjaka tsy mahomby no mitondra. [Veyrières 1913 #207]
Dikanteny frantsay La terre du royaume se couvre de longues herbes quand c' est un roi incapable qui gouverne. [Veyrières 1913 #207]
Fanazavana frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina. [Veyrières 1913 #5207]

Ohabolana Manao kabarin' Ivonizongo : eo anatrehana tsy mahomby, eny anindran-tany vao miventy. [Veyrières 1913 #3583]
Dikanteny frantsay Discours des gens de Vonizongo : en face des grands ils ne réussissent pas, mais en dehors de l'Imerina, ils sont puissants. [Veyrières 1913 #3583]
Fanazavana frantsay Tel qui ne brille pas chez lui peut briller parmi de moins brillants. [Veyrières 1913 #3583]

Ohabolana Nampanaovin-tsy mahomby, nony navela nisomidika (dedaka). [Rinara 1974 #177]

Ohabolana Raha rafozana tsy mahomby, ny saram-pamaky no tsaratsara kokoa. [Veyrières 1913 #1471, Cousins 1885 #2707]
Raha rafozana tsy mahomby, ny zaram-pamaky no tsaratsara kokoa. [Rinara 1974 #3645]
Dikanteny frantsay Quand les beaux-parents ne dominent pas, la viande donnée au maître de la hache semble meilleure. [Veyrières 1913 #1471]

Ohabolana Raha tsy mahomby ny manavy, avelao hohanin’ ny manetsetra. [Cousins 1885 #2721]

Fizahan-teny