Fizahan-teny

Ohabolana : mampalahelo

Ohabolana Amboa nivahiny: tonga tsy mahafaly, lasa tsy mampalahelo. [Houlder 1895 #1483]
Amboa nivahiny : tonga tsy nahafaly, lasa tsy nampalahelo. [Rinara 1974 #176, Cousins 1871 #129]
Dikanteny frantsay Un chien en voyage: son arrivée ne cause pas de joie, ni son départ de regrets. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce n' est pas comme lorsqu' il s' agit de personnes, des parents ou amis qui viennent vous voir. [Houlder 1895]

Ohabolana Hiran' Ambohitrarahaba : mireondreona tsy mampalahelo. [Rinara 1974 #1341]
Toy ny hiran' Ambohitrarahaba : mireondreona fa tsy mampalahelo. [Rinara 1974 #4289]
Toy ny hiran' Ambohitrarahaba: mireondreona ihany fa tsy mampalahelo. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Semblable aux chants des gens d' Ambohitrarahaba: ils sont assez harmonieux, mais ils n' émeuvent pas. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les Malgaches aiment les chants de caractère mélancolique, les complaintes.. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny maty no mampalahelo, fa ny volomason’ ny velona mitsiratsiraka ihany. [Veyrières 1913 #2645, Rinara 1974 #3135, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Ce sont les morts qui sont à plaindre, et ce sont les vivants qu' à force de pleurer ont les cils dressés en petits brins. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait aux affligés. [Veyrières 1913 #2645]

Ohabolana Tenenin-kavana anatrehan' ny maro, ka am-po no marary. [Rinara 1974 #4120]
Tenenin-kavana imaso : ka am-po no marary. [Veyrières 1913 #4893]
Tenenin-kavan-imaso, ka am-po no marary. [Cousins 1871 #3074]
Tenenin' olon-kavana imaso dia mampalahelo. [Houlder 1895 #1124]
Dikanteny frantsay Il est pénible d' entendre quelqu' un dire devant vous du mal d' un membre de votre famille. [Houlder 1895]
Personne en présence de qui on parle mal de ses parents : elle souffre dans son coeur. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny