Fizahan-teny

Ohabolana : manoto

Ohabolana Alakaosy, ka raha tsy manoto olona manoto tena. [Veyrières 1913 #64]
Dikanteny frantsay L' enfant né au mois d'Alakaosy : sa destinée est de broyer père et mère sur son chemin, ou de se broyer lui-même. [Veyrières 1913 #64]
Fanazavana frantsay Alakaosy était le nom de la neuvième lune malgache, et le nom d' un destin que l' on supposait irrésistible ; les enfants qui naissaient les deux premiers jours de ce mois devaient tuer père et mère, à moins qu' on ne changeât le destin ; de là l'usage ancien de les exposer à la mort. [Veyrières 1913 #64]

Ohabolana Aza manao ombilahin' Ibosy : ampiadiana, tsy miady, ampihosena tsy mihosy, hanin-kena manala nify. [Rinara 1974 #550]
Aza manao ombilahin' Ibosy: ampiadin-tsy miady; ampihosen-tsy mihosy; hanin-kena, mafy hena; avela ihany, manoto ny madinika. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Ne soyez pas comme le taureau d' Ibosy: on voudrait qu' il se batte, il refuse; on voudrait le faire piétiner les rizières, il refuse; on voudrait le manger, sa chair est trop dure; et si on ne s' en occupe pas, il donne des coups de corne aux petits. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il n' est bon à rien. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza mandray ombalahy latsaka an-tatatra, fa raha afaka izy, manoto. [Veyrières 1913 #6218]
Aza mandray ombilahy latsaka an-tatatra, fa raha afaka izy, manoto. [Houlder 1895 #1155]
Tandremo, fandrao toy ny mandray ombilahy latsaka an-tatatra : raha afaka izy, hanoto. [Cousins 1871 #3001, Nicol 1935 #310]
Tandremo sao manarina ombalahy latsaka an-tatatra, ka raha tafarina izy manoto. [Rinara 1974 #4034]
Dikanteny frantsay Ne retirez pas un taureau du fossé où il est tombé, car une fois retiré il foncera sur vous. [Veyrières 1913 #6218]
Ne tirez pas un taureau du fossé où il est tombé, car une fois dehors, il foncera sur vous. [Houlder 1895]
Prenez garde, il peut en être comme du taureau qu’on retire de la fosse : à peine dégagé, il vous encorne. [Nicol 1935]

Ohabolana Fanahin' Ikoto, manoto. [Veyrières 1913 #1564, Rinara 1974 #1073, Cousins 1871 #902]
Dikanteny frantsay Le caractère de Koto, c' est de donner des coups de corne. [Veyrières 1913 #1564]
Fanazavana frantsay Ce proverbe fait d'assonance, signifiait que les garçons sont facilement insubordonnés comme les jeunes taureaux. [Veyrières 1913 #1564]

Ohabolana Mahadidy maso mpanandro ary manoto azy milaza, fa mamitaka ny adala, ka aza manandro foana. [Veyrières 1913 #127]
Dikanteny frantsay Rendre chassieux les astrologues trompeurs et les broyer quand ils prédisent, car ils trompent les simples : ils ne doivent pas parler à la légère. [Veyrières 1913 #127]
Fanazavana frantsay Ce proverbe montre le caractère sacré de la divination par les astres. [Veyrières 1913]

Ohabolana Manarina ombalahy latsaka an-tatatra : nony afaka izy nanoto. [Rinara 1974 #2036]

Ohabolana Natao ho sanga ka nanakona, natao ho tandroka ka nanoto. [Rinara 1974 #2770]
Natao sanga hianao, ka nanakona ; natao tandroka, ka nanoto. [Nicol 1935 #391, Veyrières 1913]
Natao sanga ka nanakona; natao tandroka ka nanoto. [Houlder 1895 #576]
Dikanteny frantsay C' était une mèche de cheveux et on s' en couvre (les yeux); c' étaient des cornes et on s' en sert pour frapper. [Houlder 1895]
Nous vous avons érigé en toupet, et vous nous avez intercepté la lumière ; nous vous avons érigé en cornes, et vous nous avez donné des coups de corne. [Veyrières 1913]
On avait fait de vous un toupet, vous avez caché la route ; on avait fait de vous une corne, vous avez frappé et blessé. [Nicol 1935 #391]
Fanazavana frantsay Ingratitude. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny fanahin-dRenikoto manotototo. [Veyrières 1913 #6374]
Toy ny fanahin-dRenikoto manoto. [Rinara 1974 #4274, Houlder 1895, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Conduite de Renikoto : elle donne des coups de corne. [Veyrières 1913 #6374]
Il faut absolument que Renikoto donne des coups de come. [Veyrières 1913]
Il faut forcément que Renikoto donne des coups des cornes, à cause de son nom, dont la racine est presque la même que celle du verbe signifiant: donner des coups de cornes. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce n' est qu' un mauvais jeu de mots. [Houlder 1895]
Jeu de mots sur Renikoto et manoto. [Veyrières 1913]
Se disait de l' entêtement et des disputes de vieilles commères. Proverbe fait d' assonance. l' obstination et l' entêtement. [Veyrières 1913 #6374]

Ohabolana Ny lainga anie ka Alakaosy, ka raha tsy manoto olona dia manoto ny tena. [Veyrières 1913 #4936]
Dikanteny frantsay Le mensonge, c' est comme l' enfant né au mois d'Alakaosy : s' il ne tue pas, il se tuera. [Veyrières 1913 #4936]
Fanazavana frantsay Allusion au destin d' Alakaosy : l' enfant né sous ce destin était sensé devoir tuer ses parents ou se tuer lui-même. Si le mensonge ne nuit pas aux autres, il nuit à celui qui le dit. [Veyrières 1913 #4936]

Ohabolana Ombilahin' Imozy : ampiadian-tsy miady, avela manoto ny namany. [Rinara 1974 #3406]
Ombilahin’ Imozy: ampiadin-tsy miady; avela, manoto ny namany. [Cousins 1871 #2569]

Ohabolana Raha nanan-tandroka ireny nanoto, hodrihondriny aza mitady hisoitra. [Rinara 1974 #234]

Ohabolana Tsy afa-bintana angaha iny no nalaim-bintana ihany, ka manoto ray aman-dreny. [Veyrières 1913 #118]
Tsy afa-bintana angaha iny no nalaim-bintana, ka ratsy fanahy ihany, koa mamosavy. [Veyrières 1913 #117]
Dikanteny frantsay Il n' a donc pas été bien exorcisé, que le sort n' est pas parti et qu' il broie père et mère. [Veyrières 1913 #118]
Il n'a donc pas été bien exorcisé, que malgré l'exorcisme il est méchant et sorcier. [Veyrières 1913 #117]
Fanazavana frantsay Allusion à la naissance sous le mauvais destin du mois d' Alakaosy ; les enfants nés sous ce destin devaient broyer père et mère, ou bien être eux-mêmes broyés. [Veyrières 1913 #118]

Ohabolana Tsy mba ny ombalahy hanoto, fa ny vositra tsy handà hosy. [Houlder 1895 #1356, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Ce n' est pas (comme) un taureau qui donne des coups de corne, mais (comme) un bœuf qui ne refuse pas de piétiner les rizières. [Houlder 1895]
Il n' est pas comme un taureau qui donne des coups de corne, mais comme un boeuf qui ne refuse pas de piétiner les rizières. [Veyrières 1913]

Ohabolana Volana mahery. [Veyrières 1913 #122]
Volana manoto. [Veyrières 1913 #122]
Dikanteny frantsay C' est le mois terrible, le mois qui frappe. [Veyrières 1913 #122]
Fanazavana frantsay Les Malgaches appelaient de ce nom le mois d' Alakaosy, neuvième mois lunaire, dont le cruel destin était censé irrésistible. [Veyrières 1913 #122]

Fizahan-teny