Fizahan-teny

Ohabolana : omby

Ohabolana Omby zato tsy nampihosy, ka efa iray sisa vao manenjan-tsikina! [Rinara 1974 #3445]

Ohabolana Omena manta : " tsy omby vilany " ; omena masaka : " sisa tsy lany " . [Veyrières 1913 #1465, Cousins 1871 #2571]
Omena ny manta ka hoe : tsy omby vilany, omena ny masaka, lazaina ho sisa tsy lany. [Rinara 1974 #3444]
Dikanteny frantsay Donnez-leur quelque chose qui n'a pas passé au feu, ils disent qu' on le donne parce que la marmite n' a pas pu le contenir ; donnez-leur quelque chose qui est cuit, ils disent qu' on "leur donne des restes. [Veyrières 1913 #1465]
Fanazavana frantsay Ce proverbe, dont le sens général s'applique aux gens qui ne sont jamais contents, se disait surtout des beaux-parents qui avaient la réputation d'être exigeants. [Veyrières 1913 #1465]

Ohabolana Rafozana be menomenona: anaterana ny masaha, lazainy "sisa tsy lany"; anaterana ny manta, lazainy "tsy omby vilany". [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Enti-milaza olona sarotra omena fahafahampo, be fanakianana na inona inona atao aminy. [Rajemisa 1985]

Ohabolana Raha avy ny loza ny patsa iray tsy omby vava. [Rinara 1974 #3556]
Raha avy ny loza, ny patsa iray tsy omby vava, ny tain’ akoho mahatafintohina. [Veyrières 1913 #2655, Cousins 1871 #2641]
Raha avy ny loza, patsa iray tsy omby vava, ny tain' akoho mahata-fintohina. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Quand le malheur est là, une chevrette est trop grande pour la bouche, et un excrément de poulet vous fait tomber. [Houlder 1895]
Quand vient l'adversité, une chevrette est trop grande pour la bouche, et une fiente de poule fait trébucher. [Veyrières 1913 #2655]
Fanazavana frantsay Dans le malheur, rien ne réussit et on appréhende tout ; le chagrin ferme la bouche et rend faible. [Veyrières 1913 #2655]

Ohabolana Raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha ; ary raha tataka omby loha, dia tataka omby lena, toy ny rano am--pasika. [Cousins 1871, Nicol 1935]
Raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha; ary raha tataka omby loha, dia tataka omby tena. [Houlder 1895 #1364]
Raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha, raha tataka omby loha dia tataka omby tena, toy ny rano am--pasika. [Rinara 1974 #3660]
Dikanteny frantsay Une ouverture ou le doigt peut entrer est bientôt une ouverture où peut passer la tête ; et quand la tête y passe, c’est bientôt tout le corps qui peut s’y introduire, — telle l’eau dans le sable. [Nicol 1935 #226]
Un trou grand comme le doigt deviendra bientôt assez grand pour que la tête puisse y passer; et par un trou où la tête peut passer, le corps tout entier passera bientôt. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les petits commencements peuvent mener loin, surtout dans le mal. [Houlder 1895]

Ohabolana Raha tsy hety ny atao, ny tain’ akoho aza maha-tafintohina, ny patsa iray tsy omby vava ; ary raha hety kosa ny atao, ny saobakaka aza mampidi-dranon-ketsa, ny hazo tandrano mody andevolahy. [Veyrières 1913 #2239, Cousins 1871 #2719]
Raha tsy mety ny atao, tain' akoho aza manatintohina, ny patsa iray tsy omby vava, ary raha mety kosa ny atao, ny saobakaka aza mampidin-dranon-ketsa. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Si l' entreprise ne doit pas réussir, une fiente de poule suffit pour faire trébucher et une chevrette est trop grosse pour la bouche ; si au contraire, elle doit réussir il suffit d' un crapaud pour arroser les pépinières de riz et une souche d' arbre retirée des rizières se change en esclave. [Veyrières 1913 #2239]
Fanazavana frantsay Un rien suffit lorsque la destinée est de réussir. [Veyrières 1913 #2239]

Ohabolana Rivotra an-kadilanana : ny avy avy ihany, ny tsy avy misesika ihany koa. [Rinara 1974 #3758]
Rivotra an-kadilanana : ny tsy avy avy, ny avy dia miohatra. [Veyrières 1913]
Toy ny rivotra an-kadilanana : ka manao tsy omby aloha (ny eo aloha tsy lasa ny aoriana misesika ihany. [Rinara 1974]
Toy ny rivotra an-kadilanana: ny avy avy, ary ny tsy avy misesika ihany. [Houlder 1895 #2273]
Toy ny rivotra an-kadilanana: ny tsy avy avy, ny avy miohatra. [Cousins 1871]
Toy ny rivotra an-kadilanana : ny tsy avy avy, ny avy miohatra ihany. [Rinara 1974]
Toy ny rivotra an-kadilanana: ny tsy avy avy, ny sisa manaraka ihany. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Comme le vent dans un étroit passage: ce qui vient, vient, et ce qui reste suit aussi. [Houlder 1895]
Vent dans un passage qui n' est pas abrité : ce qui ne souffle pas encore soufflera, et ce qui souffle passera par-dessus. [Veyrières 1913 #2744]
Fanazavana frantsay Il y aura toujours du vent dans ce passage ; de même on ne peut pas éviter les vicissitudes de la vie. [Veyrières 1913 #2744]
Un malheur ne vient jamais seul. [Houlder 1895]

Ohabolana Sarotr' entina toy ny rafozam-be tsiny: omena ny manta, "Tsy omby vilany" ; omena ny masaka, "Sisa tsy lany" . [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Difficile à contenter comme des beaux-parents qui trouvent toujours à redire: on leur offre de la viande crue, (et ils disent): "C' est ce que vous n' avez pu mettre dans la marmite" ; on leur en donne de la cuite, (ils répondent): "Ce sont des restes!". [Houlder 1895]

Ohabolana Satroka nindaom-papango, latsaka ambody saina : tsy very fa nomby an-taniny. [Samson 1965 #S25]

Ohabolana Sotro vokaka, ka ny tsy omby ny kibo aohatra ny loha. [Rinara 1974]

Ohabolana Tadinin’ aomby : taloha nomby afara. [Samson 1965 #T5]

Ohabolana Taloha nomby afara karaha tadiñin' aomby. [Houlder 1895]
Fanazavana malagasy Aloha tonga aoriana toy ny sofin' omby (milaza ny fanaovana marika amin' ny sofiny). + Ny sofin' ny omby dia isan' ny tafavoaka aloha miaraka amin' ny lohany raha vao teraka ny omby; nefa izy indray no mila fanamboarana atý aoriana rehefa tapahin' ny tompony araka izay marika tiany. Raha ampitahaina indray ny sofiny sy ny tandrony; dia ny tandrony izay vao nitsimoka taty aoriana indray no miohatra azy, fa izy tsy mitombo hoatrinona akory. Hany ka taloha tonga aoriana izy. [Houlder 1895]

Ohabolana Toy ny rano am--pasika; raha tataka omby tondro, dia tataka omby loha; ary raha tataka omby loha, dia tataka omby tena. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Comme de l'eau dans le sable: si elle trouve une ouverture grande comme le doigt, elle en fera bientôt une autre grande comme la tête; et enfin, une aussi grande que le corps. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se dit, au figuré, des fautes légères qui peuvent conduire aux péchés les plus graves. [Houlder 1895]

Ohabolana Toy ny tongotra mby an-dakana, ka tsy azo averina. [Cousins 1871 #3241, Nicol 1935 #235]
Toy ny tongotra mby an-dakana, ka tsy azo averina intsony. [Rinara 1974 #4330]
Tomboke avy an-daka tsy mimpoly an-tete koa. [Poirot & Santio: Vezo]
Tomboke fa an-daka tsy mimpoly koa. [Poirot & Santio: Vezo]
Tongotra mby an-dakana itý. [Rajemisa 1985]
Tongotra mby an-dakana, ka tsy mahazo mifody intsony. [Houlder 1895 #731]
Tongotra mby an-dakana ka tsy miverina intsony. [Rajemisa 1985]
Tongotra mby an-dakana, tsy azo averina intsony. [Veyrières 1913 #3309]
Tongotr' omby an-dakana, ka tsy mimpody intsony. [Veyrières 1913 #3309]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ny olona efa eo am-pivononana handeha ka saro-miverina. [Rajemisa 1985]
Zavatra efa notinapaka ary efa vita daholo ny fiomanana ny amin' izany ka tsy azo ahemotra intsony. [Rajemisa 1985]
Dikanteny anglisy Your feet are already in the canoe. [Hallanger 1973]
Fanazavana anglisy You are on your way now. [Hallanger 1973]
Dikanteny frantsay Comme le pied déjà posé dans la pirogue : plus moyen de reculer. [Nicol 1935 #235]
Pieds dans la pirogue ne retournent plus au village. [Poirot & Santio: Vezo]
Une fois que le pied est dans la barque, on ne peut pas revenir en arrière. [Veyrières 1913 #3309]
Une fois que le pied est dans la pirogue, on ne revient plus en arrière. [Poirot & Santio: Vezo]
Une fois qu' on a les pieds dans le canot, on ne peut plus revenir en arrière. [Houlder 1895]
Vous avez les pieds dans la pirogue. [Hallanger 1974]
Fanazavana frantsay Il faut finir une affaire commencée et on ne revient pas sur me affaire conclue. [Veyrières 1913 #3309]
Proverbe très employé pour marquer la persévérance ou la ténacité; correspond à: quand le vin est tiré, il faut le boire. [Houlder 1895]
Vous voilà bien parti, vous ne pouvez plus reculer. [Hallanger 1974]

Ohabolana Tolona tsy omby tratra. [Veyrières 1913 #795, Rinara 1974 #269]
Dikanteny frantsay La lutte contre les chefs est une lutte au-dessus des forces de la poitrine. [Veyrières 1913 #795]
Fanazavana frantsay Le pot de terre contre le pot de fer. [Veyrières 1913 #795]

Ohabolana Tsy miandry omby lavitra ny tanàna, tsy milalao lavitra ny vohitra. [Cousins 1871 #3503]
Tsy miandry omby lavitry ny tanàna, tsy milalao lavitry ny vohitra. [Rinara 1974]

Ohabolana Tsy ny kely vao raisina no maharesy ahy, fa ny be omby ao an-karona. [Veyrières 1913 #4410, Cousins 1871 #3566]
Tsy ny kely voaray no maharesy ahy, fa ny be mby an-karona. [Houlder 1895 #1347]
Tsy ny kely voaray no maharesy, fa ny be efa mby an-karona. [Rinara 1974 #4772]
Dikanteny frantsay Ce n' est pas le peu que vous venez de prendre qui me fait perdre, c' est la grande quantité déjà au panier. [Veyrières 1913 #4410]
Ce n' est pas sur le surplus que vous venez de prendre que je perds, mais sur ce que vous avez dans votre corbeille. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Le marchand disait ces paroles à l'acheteur, pour signifier qu' il vendait trop bon marché. [Veyrières 1913 #4410]
Parole adressée par un marchand de riz à un client qui a acheté du riz bon marché et qui pourtant prend encore une ou deux poignées par-dessus le marché. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsintsina mitondra sompanga: ny taona dia zina, fa ny kibo hasiana no tsy misy. [Cousins 1871 #3320]
Tsintsina mitondra sompanga : ny taona dia zina fa tsy omby ny kibo. [Rinara 1974 #4450]
Tsintsina mitondra sompanga : tongan' ny aina, fa tsy omby ny vava. [Rinara 1974 #4451]
Tsintsina nahazo sompanga: nahazo lehibe, fa tsy omby ny kibo. [Veyrières 1913 #5880, Cousins 1871 #3321]
Tsintsina nitondra sompanga : ny taona dia zina, fa ny kibo hasiana no tsy misy. [Veyrières 1913 #2410]
Tsintsina nitondra sompanga : tongan' ny aina, fa tsy omby vava. [Veyrières 1913 #5880, Cousins 1871]
Tsintsina nitondra sompanga: tongan' ny ainy, fa tsy omby ny vavany. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Petit oiseau qui porte de grosses sauterelles : c' est un temps d' abondance, mais il n' a pas de ventre pour les mettre. [Veyrières 1913 #2410]
Petit oiseau tsintsina qui a pris une grosse sauterelle sompanga il a pris une grosse proie, mais son ventre ne peut pas la contenir. [Veyrières 1913 #5880]
Un "tsintsina" (petit oiseau) portant une "sompanga" (grosse sauterelle): il a été assez fort pour l' apporter, mais elle est trop grosse pour son bec. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Avoir des yeux plus gros que le ventre. [Houlder 1895]
Les yeux plus gros que le ventre. [Veyrières 1913 #5880]

Ohabolana Vitsika nahazo valala: tonga ny entana, fa ny vava no tsy omby. [Houlder 1895 #637]
Vitsika nahazo valala : zakan' ny aina fa tsy omby ny vava. [Rinara 1974 #4957]
Dikanteny frantsay Des fourmis qui ont pris une sauterelle; le butin est arrivé, mais la bouche est trop petite (pour le manger). [Houlder 1895]

Fizahan-teny