Fizahan-teny

Ohabolana : rangahy

Ohabolana Ady tsy tra-maha-Rangahy. [Rinara 1974]

Ohabolana Angolangolaim--badikely, ka hanary ny efa nihary. [Cousins 1871 #234]
Angolangolaim--badikely, ka manary ny efa nihary. [Rinara 1974 #263]
Rangahy nangolangolaim--bady kely, ka hanary ny efa nihary. [Veyrières 1913 #1404]
Rangahy nangolangolaim-bady kely ka nanary ny efa nihary. [Houlder 1895 #1823]
Dikanteny frantsay Ô homme marié qui te laisse prendre aux cajoleries d' une nouvelle épouse, ne vois-tu pas que tu rejettes sans raison celle qui est le vrai trésor amassé dans ta jeunesse. [Veyrières 1913]
Un vieillard, gâté par une jeune femme, renvoie celle qui avait amassé (pour lui). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il s' agit d' un homme qui prend une seconde (litt. petite) femme jeune, sur ses vieux jours, puis renvoie sa première femme qui était avec lui depuis longtemps, et avait ainsi beaucoup contribué à augmenter son bien. [Houlder 1895]
Sens général : préférer une petite chose à une plus grande. [Veyrières 1913 #1404]

Ohabolana Aza manao toto-vomangan--dRangahibe ka ny malemy ihany no velezina. [Rinara 1974 #596]
Aza manao toto vomangan-dRangahy, ka ny malemy ihany no velezina. [Houlder 1895 #1957, Veyrières 1913 #1806]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme un vieillard pilant des patates et qui ne frappe que sur celles qui sont tendres. [Houlder 1895 #1957]
Ne faites pas comme un vieillard qui pile les patates et qui ne frappe que celles qui sont tendres. [Veyrières 1913 #1806]

Ohabolana Be lamba rangahy, be lamba rangahy. [Veyrières 1913 #1499]
Dikanteny frantsay Déployez votre lamba, monsieur, déployez votre lamba, monsieur. [Veyrières 1913 #1499]
Fanazavana frantsay Mots dont les enfants se servaient pour faire faire la roue aux dindons. [Veyrières 1913 #1499]

Ohabolana Fana-saonjon-dRangahy, ka ny miandry noana. [Veyrières 1913 #1811, Cousins 1871 #917]
Fana-saonjon' Ingahy ka ny miandry noana. [Rinara 1974 #1091]
Dikanteny frantsay Faire chauffer des tubercules de gouet à la manière des vieux : ceux qui attendent finissent par être las d' attendre. [Veyrières 1913 #1811]
Fanazavana frantsay Les vieux ne savent plus faire un bon feu ni l'entretenir ; ce proverbe se disait de la lenteur, des longues attentes. [Veyrières 1913 #1811]

Ohabolana Izay handry no atao Rangahy. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Ce sont les sages qu' on respecte. [Houlder 1895 #1935]

Ohabolana Izay hendry no Rangahy, fa ny adala, Ilailoza. [Rinara 1974 #1485]

Ohabolana Izay manana no Rangahy, fa ny ory Ikotokely. [Rinara 1974 #101]

Ohabolana Iza no taloha Ikotokely sa Rangahy ? [Veyrières 1913 #1510]
Dikanteny frantsay Qui a commencé ? Kotokely ou Rangahy, l' enfance ou la vieillesse ? [Veyrières 1913 #1510]
Fanazavana frantsay Dicton analogue au français : est-ce l' oeuf qui a commencé ou la poule ? [Veyrières 1913]

Ohabolana Manao Rangahy nianala, ka maty antoka ny vatsy. [Veyrières 1913 #1834]
Rangahy nianala : fanoto no zaka, maty antoka ny vatsy. [Cousins 1871 #2745, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Vieillard qui est allé à la forêt : il ne peut porter qu' un pilon et il en est pour ses frais de voyage. [Veyrières 1913]
Vieux qui va à la forêt chercher du bois à vendre : il en est pour les frais du voyage. [Veyrières 1913 #1834]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui allaient trafiquer au loin et étaient obligés de dépenser tout leur profit en frais de voyage. [Veyrières 1913 #1848]
Se disait du gagne-petit dont les bénéfices ne suffisent pas à couvrir les frais du voyage, du commerçant qui va chercher profit au loin et dépense tout en frais de route. [Veyrières 1913 #1834]

Ohabolana Ny malahelo tsy mba rangahy. [Veyrières 1913 #2547]
Ny tsy manana tsy mbarangahy. [Veyrières 1913 #2547, Cousins 1871 #2521]
Dikanteny frantsay Les pauvres ne sont pas considérés comme des gens respectables : on ne leur donne pas le titre de monsieur, qu' on donne aux vieillards. [Veyrières 1913 #2547]

Ohabolana Ny ory tsy mba rangahy. [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Ny mahantra tsy mba voahaja na ananana henamaso. [Rajemisa 1985]
Fanazavana frantsay Le pauvre n'est pas respecté. [Abinal 1888]

Ohabolana Ny sola malahelo tsy mba Rangahy. [Houlder 1895 #1457, Cousins 1871 #2419]
Dikanteny frantsay On n' appelle pas monsieur un chauve qui est pauvre. [Houlder 1895]
Un (vieillard) chauve qui est pauvre n' est guère respecté. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Le mot "Rangahy" s' emploie en s' adressant à un homme âgé, ou à celui auquel on veut marquer du respect. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny sola malahelo tsy mba Rangahy, na mahay miteny aza voailikilika. [Rinara 1974 #3251]

Ohabolana Rangahy amoron' ny sinibe : ho fatin' ny " aza fady " . [Veyrières 1913]
Rangahy anilan' ny sinibe : ho fatin' ny " aza fady " . [Cousins 1871 #2743, Veyrières 1913]
Rangahy anilan' ny sinibe, ka ho fatin' ny "Aza fady" . [Houlder 1895 #1956]
Dikanteny frantsay Le vieillard près de la grande cruche; trop de "s' il vous plaît" le tueront. [Houlder 1895]
Vieillard assis près de la cruche d' eau : il sera tué par les : pardon s' il vous plaît, et les politesses des gens qui demandent de l' eau à chaque instant. [Veyrières 1913 #1847]
Fanazavana frantsay Il y a trop de gens qui viennent lui demander un peu d' eau; pourtant des "s' il vous plaît" ne devraient tuer personne! [Houlder 1895]
Se disait des gens qu' on accablait de politesses et de demandes. [Veyrières 1913 #1847]

Ohabolana Rangahy maty vady : finareta ry rakibo, fa raharahan' ny ankizy ny sisa. [Veyrières 1913 #891]
Dikanteny frantsay Homme dont la femme est morte : réjouis-toi, ô mon ventre, dit-il, tu n' as que cela à faire, le reste est l' affaire des enfants. [Veyrières 1913 #891]
Fanazavana frantsay Se disait des vieux égoïstes. [Veyrières 1913 #891]

Ohabolana Rangahy mipaipai-drindrina; Rafotsibe te-hivoaka; Raoto mitady vady; Rasola kosa voasaotry ny lahy. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Le vieux frappe à la muraille; la vieille voudrait sortir; le vieux cherche une femme; la vieille qui était chauve a été divorcée par son mari. [Houlder 1895]

Ohabolana Rangahy nianala: fanoto no zaka, ka maty antoka ny vatsiny. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Le vieillard étant allé à la forêt, et n' en rapportant qu' un pilon (à riz), il n' a pas gagné ses provisions de voyage. [Houlder 1895]

Ohabolana Rangahy niaro voatavo : ny malemy indray va no harefarefako ? [Veyrières 1913 #1849, Cousins 1871 #2746]
Dikanteny frantsay Vieux qui soigne ses citrouilles : comment négligerait-il ce qui est mou et convient à sa bouche édentée ? [Veyrières 1913 #1849]
Fanazavana frantsay Se disait des gens soignant bien leurs intérêts. [Veyrières 1913 #1849]

Ohabolana Rangahy no tsara angady, ka Rafotsy no mandimandina ; Rangahy no maty fonosana, ka Rafotsy no mafana tokantrano. [Veyrières 1913 #1326]
Dikanteny frantsay L' homme travaille bien ses rizières et la femme est bien propre ; l' homme garde bien ses richesses et la femme est active à soigner son ménage. [Veyrières 1913 #1326]
Fanazavana frantsay Se disait des époux laborieux et bien d'accord. [Veyrières 1913 #1326]

Ohabolana Sola malahelo, ka tsy mba isain' ny olona ho rangahy. [Veyrières 1913 #2559]
Sola malahelo, ka tsy mba isain' ny olona ho zokiny. [Rinara 1974 #3931]
Sola malahelo: tsy mba isain’ ny olon-ko zokiny. [Cousins 1871 #2922]
Dikanteny frantsay Vieillard chauve et pauvre : on ne le considère pas comme un vieillard respectable. [Veyrières 1913 #2559]

Ohabolana Toram-poana, tahaka an-drangahy Andriandambo, nolalovan' ny basin-dRabevitsika. [Rinara 1974 #270]
Toram-poana tahaka an-drangahy Andriandambo nolalovan' ny vava basin-dRabevitsika. [Veyrières 1913 #5734, Cousins 1871 #3146]
Dikanteny frantsay Défaillir pour un rien, comme monsieur Andriandambo près duquel a passé la gueule du fusil de Rabevitsika. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny