Fizahan-teny

Ohabolana : tohanana

Ohabolana Be famangitra toa rambon' osy. [Rajemisa 1985]
Be famangitra toa rambon' osy ka ny lanitra tsy hianjera no tohanana. [Rinara 1974]
Be famangitra, toa rambon’ osy: ny lanitra tsy hianjera no tohanana. [Cousins 1871 #742]
Fanazavana malagasy Be hambo loatra ka ny tsy ho vita avy no tetehina hatao. [Rajemisa 1985]

Ohabolana Fahan-kisoan' i Vonizongo, ka ny lasan-ko ariary no tohanana. [Rinara 1974 #1050]
Fahan-kisoany Vonizongo : ny ho lasan-ko ariary no tohanana. [Cousins 1871 #880]
Hoatry ny fahan-kisoan' Ivonizongo : ny lasan-ko ariary no tohanana. [Veyrières 1913 #4383]
Dikanteny frantsay C' est comme la manière d' engraisser les cochons chez les Vonizongo : ce sont ceux qui peuvent atteindre une piastre qui sont soignés. [Veyrières 1913 #4383]
Fanazavana frantsay Il y avait chez les Vonizongo une grande race de cochons difficiles à nourrir ; ce proverbe se disait de ceux qui ne s'occupent que des grands ou des grandes choses. [Veyrières 1913 #4383]

Ohabolana Hazo meloka atohan-trano mirona: ny tohanana miraika, ny atohana mibaraingo. [Veyrières 1913 #811, Cousins 1871 #1043]
Hazo meloka natohan-trano mirona, ka ny tohanana miraika, ny atohana mibaraingo. [Rinara 1974 #1299]
Dikanteny frantsay Tronc tordu qui sert à étayer une maison qui penche : la maison étayée n' est pas droite, et l' étai est tordu. [Veyrières 1913 #811]
Fanazavana frantsay Se disait des protecteurs et protégés qui se ressemblent, et des protecteurs impuissants à protéger. [Veyrières 1913 #811]

Fizahan-teny