Fizahan-teny

Ohabolana : zavatra

Ohabolana Adaladala manam-benty, ka izay hita rehetra venty avokoa. [Houlder 1895 #1633]
Adaladala nanam-benty: izay hita rehetra venty avokoa. [Veyrières 1913 #2049, Cousins 1871 #4]
Randranobe nanam-benty, ka izay zavatr' olona mandalo : nday ho ahy venty avokoa. [Veyrières 1913 #1928]
Dikanteny frantsay Bête comme celui qui n' a que seize sous, et tout ce qu' il voit, il veut l' avoir pour seize sous. [Veyrières 1913 #2049]
Un sot qui avait (un morceau d' argent de) quatre-vingts centimes, tout ce qu' il voyait, il croyait que le prix en était de quatre-vingts centimes. [Houlder 1895]
Vieille qui n' a que seize sous : tout ce qu' elle voit, elle le veut pour seize sous. [Veyrières 1913 #1928]
Fanazavana frantsay Avant la conquête, la monnaie employée à Madagascar n' était autre chose que des morceaux d' argent de toutes grandeurs que l'on obtenait en coupant des piastres ou pièces de 5 francs. Pour savoir la valeur exacte de ces morceaux, il fallait les peser. [Houlder 1895]
Se disait des gens à idée fixe, des imbéciles ayant une marotte. [Veyrières 1913 #1928]
Se disait des simples d' esprit. [Veyrières 1913 #2049]

Ohabolana Ambolo bitaka, ambolo matavy: zava-tsy hay tsy azo ibitabitahana. [Rajemisa 1985 #63, Rinara 1974 #181]
Ambolo bitaka matavy: zava-tsy hay tsy ibitabitahana. [Houlder 1895 #854]
2.653#144 []
Fanazavana malagasy Tsy tokony hitsabatsabaka amin' ny zavatra tsy hay. [Rajemisa 1985 #63]
Dikanteny frantsay Une sauterelle verte qui saute, une sauterelle verte bien grasse: il ne faut pas sauter de joie pour une chose qu' on ne sait pas. [Houlder 1895 #854]

Ohabolana Amin' ny zavatra rehetra mba mitsapa ny ho farany. [Veyrières 1913 #6203]
Aza mandroso tsy mitsapa ny farany. [Veyrières 1913 #6219]
Dikanteny frantsay En toutes choses regardez la fin. [Veyrières 1913 #6203]
N' avancez pas sans prévoir l' avenir. [Veyrières 1913 #6219]

Ohabolana Angady mondro sy reniakoho: izay mananda no resy. [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Angady mondro sy reniakoho, ka izay mananda no resy. [Veyrières 1913 #4362]
Toy ny angady mondro sy ny reniakoho, ka izay mananda no resy. [Houlder 1895 #1197]
Toy ny angady mondro sy reniakoho : izay mananda no resy. [Cousins 1871 #3181]
Toy ny angadimondro sy reniakoho, ka izay mananda no resy. [Rinara 1974 #4260]
Fanazavana malagasy Enti-milaza zavatra roa mitovitovy vidy; ka raha ampifanakalizana dia resy izay manampy zavatra hafa. [Rajemisa 1985]
Izany hoe zavatra roa mitovy vidy izy roa ireo ka raha misy olona roa mifanakalo azy ireo, izay mbola manome sandany, na fanampiny, an' ilay iray hafa dia azo heverina ho resy, namaty antoka. [Rajemisa 1985]
Zavatra roa mitovy ka tsy tokony hisy hihevi-tena ho voa na mahavoa izay mahazo ny anankiray aminy. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Comme une bêche usée et une poule (qu' on échange), celui qui donne quelque chose en plus y perd. [Houlder 1895]
Quand une vieille poule est échangée avec une bêche usée, c' est celui qui ajoute un supplément qui perd à l' échange. [Veyrières 1913 #4362]
Fanazavana frantsay Ce proverbe signifiait : de même valeur. [Veyrières 1913 #4362]
Parce que les deux choses sont considérées comme ayant exactement la même valeur. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza malaina fa ny mosary indray maraina aza tsy efa fotsiny. [Rinara 1974 #472]
Aza malaina manao zavatra; fa ny mosary indray maraina tsy efa foana. [Houlder 1895 #680]
Ny mosary indray maraina aza tsy efa foana. [Rinara 1974 #3155]
Ny mosary indray maraina tsy efa foana. [Cousins 1871 #2353]
Dikanteny frantsay Ne soyez pas paresseux; car quand la famine règne il est difficile de trouver à manger, même pour une seule matinée. [Houlder 1895]

Ohabolana Aza ny vady an-trano no atao tsy ho zavatra, fa izay mihaingo tsara avokoa. [Houlder 1895 #1805, Veyrières 1913 #1274]
Dikanteny frantsay Il ne faut pas mépriser votre femme, car toutes celles qui sont bien habillées sont belles. [Houlder 1895]
Ne méprisez pas votre femme, car toutes celles qui se sont parées sont belles. [Veyrières 1913 #1274]
Fanazavana frantsay Ne vous laissez pas séduire. [Veyrières 1913 #1274]
Restez fidèle et ne soyez pas séduit par la belle apparence d' autres femmes. [Houlder 1895]

Ohabolana Boka mivaro-tantely : ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenany mivarotra no mahaloiloy. [Veyrières 1913 #1976, Cousins 1871]
Boka mivaro-tantely: ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenan' ny mpivarotra no mampahaloiloy. [Houlder 1895 #2025]
Boka mivaro-tantely : ny zavatra amidy mba soa ihany fa ny tenan' izy mpivarotra no mankaloiloy. [Rinara 1974]
Tantely an-tànam-boka, ka na soa aza afa-boninahitra (mankaloiloy). [Rinara 1974 #4077]
Dikanteny frantsay Lépreux qui vend du miel : ce qu' il vend est doux, mais le marchand donne la nausée. [Veyrières 1913 #1976]
Un lépreux vendant du miel: ce qu' il vend est bien doux, mais c' est le vendeur qui vous dégoûte. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Le don n' est pas tout, il y a manière de donner. [Veyrières 1913 #1976]

Ohabolana Fanambadian-tery setra dia ranomaso mivalana an-tava ihany. [Houlder 1895 #1742, Veyrières 1913 #1190]
Fanambadian-terisetra ka ranomaso mivalana an-tava ihany. [Rinara 1974]
Hany zava-tsy zaka, ny fanambadian-tery setra. [Veyrières 1913 #1193]
Zava-tsy zaka ny fanambadian-tery setra. [Houlder 1895 #1741]
Zava-tsy zaka raha ny fanambadiana an-tery setra. [Rinara 1974 #5088]
Zava-tsy zaka raha ny fanambadian-tery setra. [Veyrières 1913 #1251, Cousins 1871 #3773]
Dikanteny frantsay C' est une chose insupportable qu' un mariage forcé. [Veyrières 1913 #1251]
Il n' y a qu' une chose que je ne peux pas souffrir, c' est un mariage forcé. [Veyrières 1913 #1193]
Un mariage contracté par force fait couler des larmes sans fin. [Veyrières 1913 #1190]
Un mariage imposé cause des pleurs sans fin. [Houlder 1895]
Un mariage imposé est insupportable. [Houlder 1895]

Ohabolana Hitsikitsika tsy mandihy foana fa ao raha. [Rinara 1974 #1350, Rajemisa 1985]
Hitsikitsika tsy mandihy foana, fa ao zavatra. [Houlder 1895 #981, Veyrières 1913 #637]
Kitsikitsika tsy mandihy foana, fa ao zavatra. [Cousins 1871 #1278]
Fanazavana malagasy Tsy misy fisehoan-javatra tsy manam-pototra na antony. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay La crécerelle ne s' agite pas en vain, c' est pour une proie qu' elle aperçoit. [Veyrières 1913 #637]
La crécerelle ne tournoyé pas sans cause, mais c' est qu' elle aperçoit quelque chose. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay On n' agit pas et on ne se réjouit pas sans motif ; se disait aussi des chefs qui n' agissent pas sans cause. [Veyrières 1913 #637]
Proverbe souvent cité pour éveiller les soupçons ou insinuer le mal. Pas de fumée sans feu. [Houlder 1895]

Ohabolana Manao fanahin-tsokina : raha mahazo zavatra dia mivonkina. [Veyrières 1913 #2299]
Dikanteny frantsay L' avare fait comme le hérisson qui se referme lorsqu' il tient quelque chose. [Veyrières 1913 #2299]
Fanazavana frantsay Il enfouit son argent. [Veyrières 1913 #2299]

Ohabolana Manao ny ain-tsy ho zavatra. [Veyrières 1913 #6298]
Manao vy very ny aina. [Veyrières 1913 #6298, Cousins 1871 #1560]
Manao vy very ny ainy. [Houlder 1895 #886]
Dikanteny frantsay Risquer sa vie. Litt. faire de sa vie comme d' un morceau de fer perdu. [Houlder 1895]
S' exposer et sacrifier sa vie. [Veyrières 1913 #6298]
Fanazavana frantsay Cette expression s' emploie très fréquemment, mais il est difficile d' en discerner l' origine. [Houlder 1895]

Ohabolana Miala fo aman-kavana, fa ny monina irery zava-tsarotra ; miala fo aman-taona, fa ny oran-ko ritra. [Veyrières 1913 #1101, Cousins 1871 #1714, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Soyez bien ouvert avec vos parents, car il est dur d'habiter seul ; travaillez de tout coeur à la saison propice, car la pluie cessera et la terre deviendra dure. [Veyrières 1913]

Ohabolana Mpanakalo rano tratr’ orana : enjehin’ ny varotra ataony. [Cousins 1871 #1962]
Mpanakalo rano tratr' orana ka enjehin' ny varotra ataony. [Rinara 1974 #2571, Veyrières 1913]
Mpanakalo rano tratr' orana, ka enjehin' ny zavatra ataony. [Houlder 1895 #1716]
Mpivaro-drano tratr' orana ka enjehin' ny varotra ataony. [Rajemisa 1985]
Mpivaro-drano tratr' orana, ka ny varotra atao ihany no manenjika. [Veyrières 1913]
Fanazavana malagasy Ilazana ny mpanao ratsy ivalian' ny ratsy fanaony. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Marchand d' eau pris par la pluie : il est poursuivi par ce qui fait l' objet de son commerce. [Veyrières 1913 #2728]
Un débitant (litt. changeur) d' eau atteint par la pluie est ainsi poursuivi par la chose dont il s' occupait (c.à.d. par l' eau). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay On est puni par où l'on a péché. [Veyrières 1913 #2728]

Ohabolana Ny faniriam-potsiny ihany tsy mahatanteraka ny zavatra nokasaina. [Houlder 1895 #661]
Dikanteny frantsay Les désirs seuls n' accomplissent pas les choses que l' on avait l' intention de faire. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny haingo natao ho zavatra, verin' ny vary masaka an-tava indray andro. [Rinara 1974 #3021]
Ny haingo natao lavananandro verin’ ny vary masaka an-tava indray andro. [Cousins 1871 #2245]
Ny haingo natao lavanandro verin' ny vary masaka an-tava indray andro. [Veyrières 1913 #2450]
Dikanteny frantsay Les parures qu' on porte tous les jours sont dépréciées par un grain de riz cuit resté sur le visage une seule fois. [Veyrières 1913 #2450]
Fanazavana frantsay Les plus belles choses sont dépréciées par un seul défaut. [Veyrières 1913 #2450]

Ohabolana Ny harena no tian-kananana, ka ny aina no atao tsy ho zavatra. [Rinara 1974 #3033]
Ny harena no tian-ko azo, ka ny aina no atao tsy ho zavatra. [Veyrières 1913 #6316, Cousins 1871 #2250]
Dikanteny frantsay Ce sont les richesses qu' on veut acquérir et on fait peu de cas de la vie. [Veyrières 1913 #6316]

Ohabolana Ny tantara malaza, fa tsy misy zavatra tsy hitany, na ny ela na ny faingana, ka aza manadino ny soa nifanaovana. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay L’histoire porte loin sa renommée : il n’y a pas de chose qu’elle ne connaisse pas, soit dans le passé, soit dans le présent ; aussi il faut se garder d’oublier les bienfaits qui ont été échangés. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Le sens est : la postérité le dira. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny vola Ramangatsimahatola, ny aina Ramangatsiatakalo zavatra. [Rinara 1974 #3362]

Ohabolana Rafozana be menimenina, vinanto tsy azo ho zavatra. [Veyrières 1913 #1469]
Dikanteny frantsay Quand les beaux-parents sont toujours mécontents et grognons, ils trouvent que le gendre n' est pas assez bien. [Veyrières 1913 #1469]
Fanazavana frantsay Se disait des mariages qui finissent mal parce que les beaux-parents ne sont pas favorables. [Veyrières 1913 #1469]

Ohabolana Raha hanao zavatra, aza manao hoe : " dombo ny angady " ; nefa raha hihinana manao hoe : " maranitra ny sotro " . [Veyrières 1913 #3966, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Quand vous allez au travail, ne dites pas : la bêche est émoussée ; et quand vous allez manger : la cuiller racle bien la marmite. [Veyrières 1913 #3966]
Quand vous allez labourer, ne dites pas: "La bêche est émoussée" ; pour dire, quand vous allez manger: "La cuillère coupe bien" . [Houlder 1895]

Ohabolana Raha vinanto tsy azo ho zavatra, ny angadimondro no faingana. [Cousins 1871 #2725, Veyrières 1913]
Raha vinanto tsy azo ho zavatra : ny angadimondro no haingana. [Rinara 1974 #3680]
Dikanteny frantsay Quand le gendre n' est pas estimé des beaux-parents, ils prennent vite la vieille bêche pour le mettre à la porte comme on fait pour chasser les animaux. [Veyrières 1913 #1473]

Ohabolana Rohibe tsy mahafaty zavatra, tady kely mahalavo vositra. [Nicol 1935 #278, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Grosse corde impuissante ; faible lien qui renverse un bœuf. [Nicol 1935 #278]

Ohabolana Tao-zava-drafozana : avo roa toko ny aina. [Veyrières 1913 #1477]
Dikanteny frantsay Quand on travaille pour ses beaux-parents on montre deux tiers de forces de plus. [Veyrières 1913 #1477]
Fanazavana frantsay On cherche à se faire bien voir des beaux-parents ou des chefs. [Veyrières 1913 #1477]

Ohabolana Toy ny Vazaha matim-basy, ka matin-java-nataony. [Houlder 1895 #1393]
Vazaha matim-basy, ka matin-java-natao. [Veyrières 1913 #3627]
Vazaha matim-basy : matin-draha hainy. [Samson 1965 #V43]
Vazaha matim-basy : matin-java-natao. [Rinara 1974 #319, Cousins 1871 #3654, Nicol 1935 #290]
Dikanteny frantsay Blanc tué par un fusil : il est tué par son propre ouvrage. [Veyrières 1913 #3627]
Pareil à un "Vazaha" tué par un fusil; il a été tué par une chose qu' il a faite lui-même. [Houlder 1895]
Quand un vazaha meurt d’un coup de fusil, il est victime de sa propre invention. [Nicol 1935 #290]
Fanazavana frantsay Allusion au fait que les fusils venaient des Européens ; ce proverbe se disait de l' homme pris dans ses propres paroles ou victime de ses propres actions ; dans la guerre franco-hova, le chef Rakoto se servait de ce proverbe pour dire que les Malgaches se serviraient du fusil pour tuer les Français. [Veyrières 1913 #3627]
Le terme de "Vazaha" ne s' appliquait pas à tous les étrangers, mais seulement aux blancs d' Europe et d' Amérique, et non aux Hindous ou aux Arabes. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy azo ho zavatra. [Veyrières 1913 #3998]
Tsy vanon-ko inona. [Veyrières 1913 #3998]
Tsy vanon-ko zavatra. [Veyrières 1913 #3998]
Dikanteny frantsay C' est un bon à rien. [Veyrières 1913 #3998]

Ohabolana Tsy mahamafy fonosana ohatra ny zavatra maharatsiana. [Rinara 1974]

Ohabolana Tsy misy lozain’ ny zava-tsy fantatra. [Rinara 1974 #305, Cousins 1871 #3522]

Ohabolana Very zava-tsy hay. [Veyrières 1913 #61]
Dikanteny frantsay Qui sait tout faire. [Veyrières 1913 #61]

Ohabolana Zava-madinika amehezana zava-dehibe. [Veyrières 1913 #3324]
Dikanteny frantsay Souvent une chose importante est liée avec une petite. [Veyrières 1913 #3324]
Fanazavana frantsay Tanguin qui jusque-là, était administré aux poulets : il fit périr ainsi beaucoup de monde ; irrité de tant de cruauté, le roi Andrianjaka interdit dans son royaume l' usage du poison nommé tanguin ; de cette défense date le proverbe ; plus tard les souverains eux-mêmes appliquèrent au peuple l' épreuve du tanguin. [Veyrières 1913 #3324]

Ohabolana Zavatra amidy tsy azo tsanganan-kiady. [Rinara 1974 #5087, Cousins 1871 #3771]

Ohabolana Zava-tsy ananana mahabakabaka, hoy ilay namahana saobakaka. [Rinara 1974]
Zava-tsy ananana mahabakabaka, hoy ilay namahan-tsabakaka. [Cousins 1871 #3772]

Fizahan-teny