Fizahan-teny

Ohabolana : zavatra

Ohabolana Andringitra anie ka saro-javatra : ny zavatra moa no haninona fa hianao no tia katsakatsaka. [Rinara 1974]
Andringitra anie koa saro-javatra : ny zavatra moa no haninona, fa hianao no tia katsakatsaka. [Veyrières 1913 #66, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Comme c' est l' Andringitra, il est dangereux à cause des esprits; pourtant ils ne vous feraient rien si vous n' y alliez rôder (.... ce qui peut-être les dérange). [Houlder 1895]
Montagne Andringitra dont le séjour est impossible à cause des esprits : les esprits ne feraient rien, c' est vous qui cherchez le danger. [Veyrières 1913 #66]
Fanazavana frantsay Il ne faut pas s'exposer au ressentiment des Vazimba qui hantent l'Andringitra, au nord-ouest de Tananarive. [Veyrières 1913 #66]

Ohabolana Manaraina anaty tranon-tena, ka ny lolo no omen-doza; izay zavatra mahantra vody ahitra no tranony, ary ny elany tsy itafiam-belona, tsy ifonosa-maty. Koa mba misakafo an-tranon-tena, fa aza dia ny lolo no omen-doza. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Quitter sa maison à jeun et faire ainsi des reproches aux esprits; les êtres malheureux ont l' herbe pour demeure, et leurs ailes ne peuvent les couvrir quand ils sont vivants, ni les envelopper une fois morts. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Donc, mangez chez vous et ne faites pas de reproches aux esprits. Le sens de ce proverbe n' est pas très clair; peut-être veut-il dire tout simplement qu' il vaut mieux manger chez soi où on trouve toujours quelque chose, plutôt que d' espérer trouver un repas chez les autres. Et l'expression: faire des reproches aux esprits, fait allusion au fait qu' on attribuait aux esprits malins les crampes d'estomac, comme celles qui peuvent se produire par suite de jeûne. [Houlder 1895]

Fizahan-teny