Teny nalaina : velomiriaria

Bernard-Thierry Solange : Perles magiques à Madagascar
takila 69
La perle velomiriaria porte un bien joli nom : ria redoublé en riaria exprime le ruissellement de l'eau et l'agitation des bêtes dans l'eau. D'après Renel, velomiriaria signifie donc «vivre comme un poisson dans l'eau », « comme un canard qui barbote », ou encore, comme l'insecte du même nom qui s'agite et danse sur l'eau, c'est-à-dire vivre heureux. Les quatre spécimens de la collection sont de grosseur et de couleur différentes, mais présentent toutes le même décor caractéristique : un motif en volute, répété plusieurs fois sur la surface de la perle. Rondes, les velomiriaria sont ici d'un noir brillant, bleu clair, bleu foncé, vert olive ; les motifs en volute sont blancs, gris ou jaunes. Les deux perles bleues, plus petites, sont considérées comme étant des « perles du blocus », utilisées pendant la dernière guerre. Madagascar ne recevant alors rien de l'extérieur, on prit n'importe quelle perle ordinaire pour la transformer en un type connu.