Teny iditra Ikelimalaza (kely, laza)
Sokajin-teny anaran-tsamirery (olona) [fitanisana]
Famaritana anglisy [ Rakelimalaza ] The name of one of the old idols. [Richardson 1885]
Famaritana frantsay [ Kelimalaza ] un des principaux dieux ou talismans du royaume [Abinal 1888]
Famaritana frantsay la plus considérée des douze idoles honorées comme fétiches nationaux en Imerina. -- Bien que profondément monothéistes, les anciens Malgaches professèrent, mêlé à la notion d'un Dieu supérieur, un culte animiste compliqué du culte des ancêtres et d'un fétichisme -- au début inconnu -- mais qui se développa considérablement à partir du XVIIème siècle, époque où les roitelets se mirent à se faire incessamment la guerre. C'est ainsi qu'Ikelimalaza, introduit en Imerina au XVIème siècle par une femme Betsileo du nom de Rakalobe, devint la première des idoles par son prétendu pouvoir d'accorder la victoire à la guerre, d'arrêter la grêle, etc... Le fétiche d'Ikelimalaza avait son sanctuaire dans le village d' Ambohimanambola, 4 kilomètres à l'Est de Tananarive, sous la garde d'un véritable corps de prêtres. Il fut, avec les autres fétiches nationaux, détruit par le feu, le 9 septembre 1869, sur ordre de la reine Ranavalona II. [Rajemisa 1966]
Voambolana 
Tsipelina hafa 
Tsanganana sy sary iray takila Ny sampy taloha
Ohatra ary iKelimalaza etoana, tsy atao fara-tony, fa atao fodiamandry ny teny: [Callet: Tantara, takila 192]

2014/11/09