huitfois   
imbalo
huit fois [Abinal 1888]