Teny iditra kipongololo
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Sihanaka] (de fongo : action de rester au lit, bien enveloppé dans les couvertures, de ne pouvoir sortir ; et lolo : les revenants, les esprits malins ; allusion aux propriétés protectrices qu'on prête à ces plantes). Ce sont surtout : Embelia concinna Baker et Embelia barbeyana Mez. Parfois aussi Embelia madagascariensis DC. (Primulaceae) (voir kiongolo). Plantes magiques, censées protéger des mauvais esprits. Par un jeu de mots, on en fait le remède spécifique du kifongo, sorte de bubon, d'adénite suppurante (signalé par Dubois). Cette habitude de jouer sur les noms qui se ressemblent est très commune et amène souvent à attribuer aux plantes des propriétés mythiques. Les fruits sont de bons vermifuges. Leur goût est un peu brûlant et on les emploie parfois aussi comme condiment. [Boiteau 1997]
Voambolana 

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31