Teny iditra Morondava (morona, lava)
Sokajin-teny anaran-tsamirery (haitoetany) [fitanisana]
Voambolana 
Haianarantany morona, lava

Teny iditra Morondava (morona, lava)
Sokajin-teny anaran-tsamirery (haitoetany) [fitanisana]
Famaritana frantsay Chef-lieu de sous-préfecture et de préfecture, à 576 km. du chef-lieu de province (Tuléar), 9.125 habitants. Ville assez importante de la côte ouest, à peu près à 20° 30' de latitude sud, à l'embouchure du fleuve qui porte le même nom; altitude: 5 mètres; hauteur annuelle des pluies: 763 millimètres à raison de 47 jours de pluie en moyenne par an; climat chaud et sec; le soleil passe à son zénith le 23 novembre et le 20 janvier.

Histoire: la ville de Morondava est divisée en deux parties: l'ancienne ville ou Andakabe, et la nouvelle, Morondava proprement dit. C'est à Andakabe que jadis on allait chercher les fusils achetés par le Gouvernement hova pour les amener vers les Hauts-Plateaux. [Rajemisa 1966]

Voambolana 
Teny nalaina 
Haianarantany morona, lava
Sary 

Teny iditra Morondava
Sokajin-teny anaran-tsamirery (haitoetany) [fitanisana]
Famaritana frantsay Fleuve de la préfecture de Morondava. Il prend sa source dans le massif du Makay, traverse la région sud du canton d'Ankilizato, et les cantons de Mahabo et de Morondava et se jette dand la mer par un delta au nord et au sud de la ville de Morondava. Il reçoit sur sa rive droite l'Ankamanjaha, la Marohalika, la Beritsoka et la Motsiotaka, grossie par la Sakamaly et sur sa rive gauche la Fanihay et l'Adramboka. [Rajemisa 1966]
Voambolana 
Sary 

2013/03/28