Teny iditra tsimpimpina
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Karazan' ahitra fanao ody folaka na mioritra [Rajemisa 1985]
Fandikana frantsay  [Bara, Betsileo, Merina] (Richardson et Dandouau font venir ce nom de tsipika : saut, éclat , éclaboussure ; et l'orthographient tsipipika , il nous semble plus probable qu'ici l'origine soit fihina, contracté en fina : ce qu'on serrait dans la main ; allusion à la cueillette ancienne des graines, comme céréales spontanées, surtout en cas de disette). Nom donné surtout à des Poaceae dont les graines étaient ainsi récoltées : Eleusine indica (L.) Gaertn. ; Eleusine africana Kenn. O'Byrne et Dactyloctenium aegyptium (L.) Willd. (Poaceae). Graines alimentaires ; céréales spontanées dont on récoltait les graines. Eleusine coracana (L.) Gaertn. a même été cultivé autrefois dans le Nord-Ouest par les Makoa d'origine africaine. Elle est devenue rare aujourd'hui. Ces espèces écrasées fraîches avec Equisetum ramosissimum , odi-oritra, remède traditionnel des foulures et luxations. On l'employait aussi, de même que le jus exprimé des mêmes plantes en lotions, sur les contusions, coups, etc. Une Cypéracée : Mariscus sieberianus Nees ex Steud.(Cyperaceae), est souvent utilisée aux mêmes usages et confondue sous le même nom (Voir Leandri & Faublée, Bulletin Muséum, 2e série, tome 17, n° 6, p. 515 (1945)). [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Dactyloctenium aegyptium, Eleusine africana, Eleusine coracana, Eleusine indica, Mariscus sieberianus

Nohavaozina tamin' ny 2020/09/14