Teny iditra tsiparapandy
Sokajin-teny anarana
Fandikana frantsay  [Betsileo, Merina] (de tsy : négation ; et parapandy : nom populaire des puces, normalement appelées parasy). Nom donné aux végétaux qui ont la réputation de chasser les puces. On s'en sert comme litières à fourrer sous les nattes, pour remplir les coussins, etc. Ce sont surtout :
¶ (1) les Sauges malgaches : Salvia cryptoclada Baker, Salvia sessilifolia Baker, Salvia leucodermis Baker, Salvia parvifolia Baker, Salvia perrieri Hedge et Salvia porphyrocalyx Baker (Lamiaceae). Elles jouissent d'une grande réputation médicinale, en inhalations, bains de vapeur et infusions prises par la bouche. Réputées pectorales et fébrifuges. L'infusion est administrée aux enfants souffreteux, comme odi-tambavy, ainsi qu'à leur mère.
¶ (2) Vernonia glutinosa DC. (Asteraceae) passe aussi pour écarter les puces. En médecine populaire il est surtout utilisé pour les femmes en couches, en bains de vapeurs, et pour les enfants souffreteux, notamment ceux qu'on dit atteints d' alomainty, maladie de malnutrition. D'après Descheemaeker (1977). [Boiteau 1997]
Voambolana 

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31