Teny iditra kimampotsy
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Sakalava, Sihanaka] (de kinanaet fotsy : blanc ; parce que la tige est d'un vert pâle ou jaunâtre, n'accumulant jamais d'anthocyanes). Jatropha curcas L. (Euphorbiaceae). C'est la Purghère ou Pignon d'Inde. On en fait souvent des clôtures ou des tuteurs vivants pour d'autres plantes. Les graines constituent un purgatif dangereux. Riches en huile (50-60%), elles sont enfilées sur une mèche et servent ainsi de lampe rudimentaire pour l'éclairage des maisons. L'huile contient de 13 à 20% d'acides gras saturés, acides palmitique et stéarique. Les acides gras insaturés sont, pour les ¾ de l'acide oléique. L'acide linoléique donne cependant une légère siccativité (indice d'iode pouvant atteindre 110). La toxicité est due à un principe appelé curcassine. Dix gouttes d'huile de purghère purgent autant qu'une cuillerée à bouche d'huile de ricin, mais provoquent souvent des accidents. Huile industrielle : savonnerie, notamment, brillantines et onguents pour la toilette. Tourteaux impropres à l'alimentation du bétail. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Jatropha curcas

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31