Teny iditra trebotrebokamboa
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Betsileo, Merina] (de trebona allusion à l'emploi comme herbe potagère ; et amboa : chien ; herbe potagère des chiens parce qu'elle est immangeable). Dichrocephala latifolia DC. (Asteraceae). Nom et identité cités par Malzac. D'après Descheemaeker, on l'emploie en styptique sur les plaies pour réduire les hémorragies et faciliter la cicatrisation. Grandidier signale l'emploi de l'infusion pour les enfants qui souffrent de maux d'estomac (parasites intestinaux ?). Dichrocephala lyrata DC., est également connu sous ce nom, au moins en Imerina. C'est une plante plus petite, plus rampante que la précédente. Ses propriétés styptiques, anti-hémorragiques sont encore plus puissantes que celles de la précédente. Le jus obtenu par expression de la plante fraîche est instillé dans l'oeil dans les cas de kératine ou après un traumatisme de la cornée. Il a une activité incontestable dans la cicatrisation, très difficile, on le sait, de ces lésions de la cornée. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Mpitovy hevitra trebontrebonamboa

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31