Teny iditra tsilavondria
Sokajin-teny anarana
Fandikana frantsay  [Bara] (Merina, Betsileo) (de riana : cascade, chute d'eau ; « qui résiste aux torrents » ; traduction de Malzac. Grandidier traduit : « Que la cascade ne fait pas tomber ».). Nom général des hydrostachys (Hydrostachyaceae). Relevé notamment pour : Hydrostachys maxima H.Perrier, Hydrostachys multifida A. Juss., Hydrostachys goudotiana Tul., (pour ce dernier d'après Descheemaeker), Hydrostachys verruculosa A. Juss., espèce déjà mentionné par Grandidier, Malzac, etc. D'après les Ravi-maitso de Descheemaeker (1975) on prête à ces plantes des propriétés médicinales. Mais ce sont surtout des plantes magiques, de bon ou de mauvais augure, suivant les cas. Ainsi Grandidier, fichier manuscrit, écrit : « on tenait cette plante dans la main au cours des combats de taureaux pour assurer la victoire de son taureau favori ». Dandouau et Fontoynont, Bulletin Académie Malgache (1913, p. 155) mentionne son emploi comme ody mosavin'olona, susceptible d'ensorceler, de jeter un sort, ou de s'opposer à un sort funeste. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Teny mitovy hevitra tsilavondriana

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31