Teny iditra tsipelana
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Voninkazo maniry ho azy eny amoron-drano sy amin' ny tany mandomando, izay mifandraidraika ainin' ny lisy vazaha ny felany: fotsy misy sorany volomparasy kely mitsoriaka eo afovoany ary iray monja isan-tahony fa ankavitsiana no mba misy roa. Zavamaniry nanaitra loatra ny Ntaolo ny tsipelana ka nampidiriny amin' ny hain-teny, toy ny hoe: "Midona ny orana any Ankaratra / Vaky tsipelana ny eny Anjafy / Tomanitomany Razanaboromanga [Rajemisa 1985]
Fandikana frantsay (récent, toute l'île) (vient de tsipelana). Nom donné par les horticulteurs malgaches aux Orchidées recherchées comme les plus décoratives. Dans une récente brochure en langue malgache sur les espèces protégées « Zavaboahary Malagasy » 1978, on lit par exemple (p. 20) : « Ny azo lazaina fa tsara tarehy indrindra no sady vaventy vony indrindra amin'ny Tsipelana Malagasy, dia ny Eulophiella roempleriana, izay tsy hita afa-tsy any anaty alan'Anosibe an'Ala sy Sainte Marie » (on peut dire que de toutes les Orchidées (sous-entendu décoratives), la plus belle et celle qui a les plus grandes fleurs est Eulophiella roempleriana Schltr., qu'on ne trouve qu'aux environs d'Anosibe an'Ala et dans la petite île de Sainte Marie. Ce mot, qui désignait surtout les Orchidées terrestres, s'emploie désormais pour toutes les Orchidées recherchées par les amateurs. Parmi les espèces les plus recherchées, cette même brochure signale : Eulophiella elisabethae Linden & Rolfe, Cymbidiella rhodochila (Rolfe) Rolfe, ainsi que divers gastrorchis, phajus et cynorkis. Une législation très précise a été mise en place pour tenter d'éviter la destruction des espèces les plus menaceae. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Cymbidiella rhodochila, Eulophiella elisabethae, Eulophiella roempleriana
Ohatra Vaky tsipelana ve Anjafy ka tsy hidoboka iry Ankaratra? [Razafindrafidy: Embona]

Teny iditra tsipelana
Sokajin-teny anarana
Fandikana frantsay  [Merina] (de tsi préfixe augmentatif ; et felana : fleur). Malzac note : « Orchidée qui fleurit à la fin de la saison sèche et sert à indiquer l'approche des pluies ». Il s'agit de Cynorkis purpurascens Thouars (Orchidaceae). Grandidier : « Orchidée terrestre jaune dont la floraison indique aux Tankay que l'époque de semer le riz est venu ». Sur une autre fiche, il écrit : « Orchidée terrestre blanche trouvée dans les lieux humides ». Il s'agit dont d'un nom collectif appliqué à de nombreuses espèces. Le seul genre cynorkis compte 66 espèces endémiques malgaches d'après H.Perrier (1939) [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Cynorkis purpurascens

Teny iditra tsipelana
Sokajin-teny anarana
Fandikana frantsay  [Betsileo] (de tsi- augmentatif ; et felana : fleur ; allusion à la floraison abondante). Catharanthus lanceus (Bojer ex A. DC.) Pichon (Apocynaceae). Ce nom est souvent donné aussi, par extension, à Catharanthus ovalis Markgr. et Catharanthus coriaceus Markgr. Voir aussi tsipelatany [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Catharanthus coriaceus, Catharanthus lanceus, Catharanthus ovalis

Nohavaozina tamin' ny 2020/09/15