Teny iditra tsirebika
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Anarana ilazana ny voatavo any anindran-tany ka io no ampiasaina matetika noho ny teny voatavo manan-kevitra ratsy any [Rajemisa 1985]
  [Sihanaka] voatavo [Rakotosaona 1975]
Fandikana frantsay  [Bara, Taifasy, Taisaka] (de rebika : action de s'agiter, de gesticuler ; les courges sont des fruits très lourds par rapport à la petite liane qui les porte ; c'est cet aspect qu'évoque le nom malgache). Anciennement ce nom désignait la courge calebasse : Lagenaria siceraria (Standl.) Molina, comme le note Grandidier. De nos jours, le nom est plutôt donné à la courge comestible : Cucurbita maxima Duchemin (Cucurbiatceae) [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Cucurbita maxima, Lagenaria siceraria
Teny mitovy hevitra voantsirebika

Teny iditra tsirebika
Sokajin-teny anarana
Fandikana frantsay  [Mahafaly] D'après le Firaketana Malagasy, fascicule 214 (juin 1959) p. 129-130, ce nom était autrefois donné à une grosse espèce de citron galet (Voir aussi voasaribe) : Citrus aurantifolia (Christman) Swingle variété corticosus Bojer Ined. (Rutaceae) à fruit atteignant la taille d'un cédrat, avec une écorce très épaisse irrégulièrement mamelonnée. A l'occasion d'un jiny (invocation aux esprits) célébré en 1890, le roi du Fiherenana aurait frappé le nom de tsirebika d'interdit et prescrit de le remplacer par besenta. Ce dernier nom semble être tombé en désuétude de nos jours à moins qu'il ne soit conservé que pour la langue employée au cours des cérémonies rituelles (langue des initiés). tsirebika était en effet lié au rite de la fête royale du bain. Dans les rites sakalava on appelle aussi mirebiky la danse d'action de grâce qui a lieu le vendredi suivant cette fête royale. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Citrus aurantifolia

Nohavaozina tamin' ny 2020/09/15