Teny iditra kiafoantany
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Betsileo] (de afo : feu et tany : la terre ; donc : le petit feu de la terre, allusion aux propriétés vésicantes, révulsives). Clematis scabiosifolia DC. (Ranunculaceae). Plante fréquente même dans les prairies soumises aux feux périodiques. Écrasée et appliquée sur la peau, elle y provoque d'abord une rubéfaction et, si le contact se prolonge, une desquamation totale. Même la poudre des feuilles sèches est un puissant révulsif. On utilisait autrefois cette propriété pour pratiquer certains tatouages. Aujourd'hui, les empiriques l'emploient encore pour provoquer la desquamation de la peau avant d[8216]appliquer en topique certaines préparations médicamenteuses qui sont ainsi mieux absorbées. C'est un mode curieux d'administration par voie parentérale qui supplée, dans une certaine mesure, à l'impossibilité des injections. Les lépreux utilisent aussi la plante pour rendre méconnaissables les symptômes de leur maladie et échapper ainsi au dépistage et à la ségrégation ; d'où le nom de fanoroboka qu'on lui donne encore. Outre des saponines et des acides organiques, la plante renferme un principe analogue à l'anémonine. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Clematis scabiosifolia
Mpitovy hevitra kiafoatany

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31