Teny iditra landihazo (landy, hazo)
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Anarankazo ary anaran' ny voan' io hazo io koa. Ny landihazo dia hazo madinidinika (Gossypium barbadense); ny fonon' ny voany, rehefa matoy, dia mivaky telo na dimy eo amin' ny vitrany ary dia misy vohavoha mibofaka avy eo, izay azo veraveraina sy sintonina ho kofehy tenomina ho lamba [Rajemisa 1985]
Famaritana anglisy cotton [Hallanger 1973]
Famaritana frantsay coton [Hallanger 1974]
  [Merina] (de landy : la soie, et hazo : arbre, donc l'arbre à soie ou arbre donnant une fibre soyeuse). Nom des Cotonniers sauvages ou cultivés. Cette comparaison avec la soie peut surprendre, mais il convient de noter qu'à l'époque la seule soie que connaissaient les Malgaches était celle du ver à soie autochtone, Borocera madagascariensis, dont le cocon ne peut se dévider. C'était donc la soie en bourre qui était filée et le coton donnait, de ce fait, un textile presque aussi fin qu'elle. Le Cotonnier sauvage de Madagascar, qu'on trouve assez souvent autour des villages dans l'Ouest est Gossypium arboreum var. perrieri (Hochr.) B.L.Rob. C'est un arbuste pérenne. Au contraire, les Cotonniers cultivés, tous herbacés ou suffrutescents et annuels ou bisannuels, sont des hybrides de Gossypium herbaceum L., de Gossypium barbadense L., et de Gossypium hirsutum L. Ils sont cultivés surtout dans le Sud-Ouest. Les Malgaches les distinguent en deux groupes appelés respectivement :
-- tsi-mifono voa (« graine sans couverture ») c'est-à-dire dépourvue de poils courts ou « linters », leur graine se sépare aisément des fibres.
-- mifono ou kito, dont la graine, outre les longues soies, présente des poils courts encore appelés linters.
Dans ce dernier cas l'égrenage est beaucoup plus difficile. Les cultures de coton représentaient en 1973 environ 13 000 hectares. Des filatures de coton existent à Antsirabe et fournissent une partie des tissus de qualité courante utilisés dans l'île [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Gossypium arboreum var. perrieri
Teny mitovy hevitra hasy
Ohatra 
1Namoly sy nanenona landihazo, rofia, sarika, hafotra ny vehivavy. [Fagereng: Tantara, takila 25]
2Ny ankamaroan' ny Malagasy nandevozina dia niasa tamin' ny fambolena, indrindra ny fambolena fary sy landihazo. [Randriamamonjy: Tantara, takila 484]
Teny nalaina 
Lahatsoratra 

Teny iditra landihazo (landy, hazo)
Sokajin-teny anarana
Famaritana frantsay  [Betsimisaraka] ¶ (de landy dans le sens de soyeux, et hazo : arbre ; allusion aux poils d'aspect soyeux qui couvrent les feuilles). Moringa oleifera Lam. (Moringaceae). Petit arbre dont on consomme les jeunes feuilles comme légume vert, à cuire avec le riz. Les graines fournissent une huile à usages alimentaires et industriels (graissages d'horlogerie). Voir anamorongo, ananambo, etc. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Moringa oleifera

2019/06/28