Teny iditra fampivalanana (valana)
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Fanafody mampivalana, atao hoe koa Famalanana [Rajemisa 1985]
Fandikana frantsay (dans toute l'île ; mais on prononce souvent fampivala, sur les côtes) (du préfixe causatif mampi ; et de valana : courant liquide et violent, comme celui d'une chasse d'eau, d'une purge). Nom général des purgatifs. fivalanana est l'expression polie pour dire les selles. Parmi les purgatifs les plus utilisés, il faut citer :
-- l'huile de ricin, Ricinus communis L. (Euphorbiaceae) (voir tanatanamanga) ; l'huile elle-même s'appelle tseroka.
-- les graines de courge calebasse, Lagenaria siceraria (Molina) Standl. (Cucurbitaceae) (voir voatavo, voatavomenaka) ;
-- le jus exprimé de la Margoze, Momordica charantia L. (Cucurbitaceae) (voir mafaibe) .
-- le suc d'aloes, notamment celui d' Aloe divaricata A.Berger (Xanthorrhoeaceae) (voir vahona).
Pour les enfants, on utilise généralement des laxatifs, ou des purgatifs moins violents. Ce sont notamment :
-- les feuilles de Cassia occidentalis L. (voir bemaimbo)
-- les fruits du Tamarinier, Tamarindus indica L. (voir madilo)
-- le péricarpe de divers fruits comestibles, additionné de miel [Boiteau 1997]
Voambolana 

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31