Teny iditra fandemy (lemy)
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Fomba entina mandemy [Rajemisa 1985]
Famaritana frantsay ce qu'on peut affaiblir, la manière d'affaiblir, la drogue qui affaiblit [Abinal 1888]

Teny iditra fandemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana frantsay  [Tankarana] talisman contre la foudre (fanofànana). [David 1952 (takila F)]
Voambolana 

Teny iditra fandemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Karazan-kazo madinika anaovana fanafody mamono hozatra [Rajemisa 1985]
Famaritana frantsay (de lemy : état de ce qui est mou, affaibli, paralysé). Talisman surtout recherché par les lutteurs. Il est censé affaiblir et paralyser leur adversaire. On l'associe aussi à des pratiques magiques visant à rendre malade un adversaire comme l'ody tendrihatoka [Boiteau 1997]
Voambolana 

Teny iditra fandemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana anglisy  [Betsileo] [Mod. s. from mandemy (lemy).] The name of the fanoro, when given to diseased oxen. Gomphocarpus fruticosus, R. Br. [Richardson 1885]
Famaritana frantsay  [Bara, Betsileo, Merina] (même étymologie). Plante qui a la réputation d'affaiblir et qu'on administre dans les états pléthoriques : Gomphocarpus fruticosus (L.) W.T. Aiton (Apocynaceae). Elle renferme des glucosides cardiotoniques intéressants. Étudiés par Reichstein, son efficacité est remarquable dans les oedèmes et obésités dues à l'insuffisance cardiaque. Les tiges fournissent en outre des fibres textiles d'excellente qualité ; les aigrettes des graines servent à bourrer les coussins. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Gomphocarpus fruticosus

Teny iditra fandemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana frantsay  [Betsileo] Une autre Apocynaceae introduite et naturalisée depuis peu : Asclepias cornuti Decne. est maintenant désignée aussi sous ce nom. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Asclepias cornuti

Teny iditra fandemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana frantsay  [Betsileo] (même étymologie). Produits alimentaires qu'on ajoute à d'autres en vue de les rendre plus mous, plus faciles à mâcher et à digérer. Par exemple, quand on prépare des feuilles de manioc pilées, mets appelé ravintoto et que ces feuilles sont très dures, on y ajoute des feuilles beaucoup plus aqueuses, plus tendres, comme celle de la saonjo, de la patate douce, etc. Ce sont alors ces feuilles plus molles qu'on appelle fandemy. [Boiteau 1997]
Voambolana 

2019/08/17