Fizahan-teny

Ohabolana : kekerina

Ohabolana Hanin' ny olitra. [Veyrières 1913 #2802]
Kekerin' ny olitra. [Veyrières 1913 #2802]
Mararin' ny olitra. [Veyrières 1913 #2802]
Dikanteny frantsay Mal de dents : c' est un ver qui les ronge. [Veyrières 1913 #2802]
Fanazavana frantsay Les Malgaches expliquaient ainsi le mal de dents. [Veyrières 1913 #2802]

Ohabolana Nokekerin' amboa tany Imamo, ka any Ambatomanga mbola mikapoka alika ihany. [Veyrières 1913 #6404, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Mordu par un chien dans l'Imamo, il frappe encore les chiens lorsqu' il est à Ambatomanga dans l'Imerina. [Veyrières 1913 #6404]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui n' oublient pas. [Veyrières 1913 #6404]

Ohabolana Nokekerin' ny amboa kely tiana. [Rajemisa 1985 #61]
Nokekerin' ny amboa kely tiana izy. [Veyrières 1913]
Nokinaikitry ny amboakely tiana. [Rinara 1974 #2807]
Voakaikitry ny amboa kely tiana. [Nicol 1935 #388]
Fanazavana malagasy Enti-milaza olona navadik' ilay olon-tiany fatratra. [Rajemisa 1985 #61]
Dikanteny frantsay Il a été mordu par son petit chien chéri. [Veyrières 1913]
Il a été payé d’ingratitude. [Veyrières 1913]
Mordu par son petit chien favori. [Nicol 1935 #388]

Ohabolana Nokekerin’ ny sokina aho, nigigigigy ; nokekerin’ ny trandraka aho, nidradradradra. [Cousins 1871]
Nokinaikitry ny sokina aho, nigigigigy, nokinaikitry ny trandraka, nidradradradra. [Rinara 1974 #2808]

Ohabolana Raha indrindra ho hanim-biby ihany, aleo kaikerin' ny renin-tantely, fa ireny no ela nihinanana ny mamy, ary raha indrindra ho fatoram-bahy ihany, aleo fatoran' ovy, fa ireny no efa nahitana ny vokatra. [Rinara 1974]
Raha indrindra hohanim-biby ihany, aleo kekerin' ny renitantely, fa ireny no efa nihinana ny mamy ; ary raha indrindra ho fatoram-bahy ihany, aleo fatoran' ny ovy, fa ireny no efa nahitana ny vokatra. [Veyrières 1913 #732, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay S' il faut être dévoré par les bêtes, il vaut mieux être piqué par des abeilles, car elles ont mangé des douceurs ; s' il faut être garrotté avec des lianes, il vaut mieux être attaché avec des ignames, car on en a tiré des fruits. [Veyrières 1913 #732]
Fanazavana frantsay Se disait des grands qui exploitaient le peuple, mais en y mettant des formes. [Veyrières 1913 #732]

Ohabolana Tany Imano re no nokekerin' alika fony fahavaratra, ka ambaraka ny efa aty Ilavatehezana avy ankehitriny no malonilony manenjika amboa mba hivaliana faty. [Veyrières 1913 #6384]
Dikanteny frantsay Il a été mordu par un chien dans l'Imano pendant l' été, et à Ilavatehezana maintenant il poursuit les chiens pour se venger. [Veyrières 1913 #6384]
Fanazavana frantsay Il n' oublie pas. [Veyrières 1913 #6384]

Ohabolana Tsy misy mafy noho ny maty anaka ; fa raha kekerin' ny moka, mitehaka. [Veyrières 1913 #952, Cousins 1871 #3523]
Tsy misy mafy ohatra ny maty anaka, fa raha kaikerin' ny moka mitehaka. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Rien n' est pénible comme de perdre son enfant, et cependant quand on est piqué par un moustique on frappe de la main. [Veyrières 1913 #952]
Fanazavana frantsay Le chagrin doit parfois céder ; ce proverbe fait allusion au geste pour tuer le moustique. [Veyrières 1913 #952]

Fizahan-teny