Fizahan-teny

Ohabolana : mitarika

Ohabolana Aza mitarika hazo an-tendrony. [Houlder 1895]
Aza mitari-kazo an-tendrony. [Veyrières 1913 #3557, Rinara 1974 #54, Cousins 1871 #659]
Dikanteny frantsay Ne tirez pas l' arbre par son extrémité. [Veyrières 1913 #3557]
Ne traînez pas un arbre par le sommet. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay N' entreprenez pas une affaire par le mauvais bout. [Houlder 1895 #1679]
Se disait à ceux qui parlaient avec précipitation et se trompaient ; il y avait diverses autres applications. [Veyrières 1913 #3557]

Ohabolana Aza mitarika hitsofoka anaty afo toa lehibem--bomanga. [Rinara 1974 #795]
Aza mitarika ho lo toy ny lehibem--bomanga. [Veyrières 1913 #4345, Cousins 1871 #657, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay N' entraînez pas les autres à pourrir, comme chez les patates où les grosses, en pourrissant, amènent la pourriture des autres. [Veyrières 1913 #4345]
Ne soyez pas les premiers à pourrir comme les plus grosses patates. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui entraînent les petits dans leur perte, ou qui les portent au mal. [Veyrières 1913 #4345]

Ohabolana Manao tahaka ny vorombazaha : ny lahy hitarika no kely feo. [Cousins 1871 #1557]
Manao tahaky ny vorombazaha : ny lahy hitarika no kely feo. [Veyrières 1913 #3584]
Manao toy ny vorombazaha : ny lahy hitarika indray no kely feo. [Rinara 1974 #2018]
Dikanteny frantsay C' est comme les canards : ce sont les mâles qui doivent conduire, et ils ont une petite voix. [Veyrières 1913 #3584]
Fanazavana frantsay Se disait des chefs qui ne savent pas conduire et n'ont pas d'autorité parce qu'ils ne savent pas parler ; les Malgaches avaient remarqué que la voix du canard était moins forte que celle de la cane. [Veyrières 1913 #3584]

Ohabolana Ny an-tsatro-mena no mitarika ny tafika, fa ny an-jabo no fototry ny ady. [Rinara 1974 #2899, Cousins 1871 #2175]

Ohabolana Taleben-tsimanga : mitarika ny ho lo. [Samson 1965 #T19]

Ohabolana Tsy mety raha hitarika amboa mihazo ity, fa nony mitondra hena nivily lalana. [Rinara 1974]
Tsy mety raha mitarika amboa ; mahazo ity ; fa nony mitondra hena, mivily lalana. [Cousins 1871]
Tsy mety raha mitarika amboa : mandalo tanàna, fa nony mitondra hena mivily lalana. [Rinara 1974]

Fizahan-teny