Fizahan-teny

Ohabolana : aleha

Ohabolana Angamenavava ka samy mitsilo ny alehany. [Rinara 1974 #260]
Angamenavava, ka samy mitsilo ny halehany. [Houlder 1895 #1620]
Angamenavava: samy mitsilo ny tandrifiny. [Cousins 1871 #231]
Dikanteny frantsay Les vers luisants: ils éclairent eux-mêmes leur route. [Houlder 1895]

Ohabolana Hanina anao no naleha, ka tora-bato no hita. [Rinara 1974 #1270, Cousins 1871 #1028, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Vous vous moquez: est-ce qu' un crâne parle? C' est par affection pour vous que je venais, et on me jette des pierres! [Houlder 1895 #58]

Ohabolana Ilay jamba nampiady ombalahy : lany ritra ny zana-bahoaka raha izay alehako no alehany. [Rinara 1974 #1398]
Ilay jamba nampiady ombalahy : " lany ritra ny zana-bahoaka, raha izay alehako no nalehany " . [Veyrières 1913 #2148]
Ilay jamba nampiady ombilahy : "Lany ritra ny zana-bahoaka, raha izay alehako izay no nalehany". [Cousins 1871 #1112]
Dikanteny frantsay Aveugle qui a fait battre des taureaux : ils sont exterminés les enfants de la contrée, dit-il, s' ils ont passé par où je passe. [Veyrières 1913 #2148]

Ohabolana Izay alehany tsy alehany, hoy Ibezezika. [Veyrières 1913 #2708, Rinara 1974 #1477, Cousins 1871 #1176]
Dikanteny frantsay Cela réussira ou ne réussira pas, dit Bezezika. [Veyrières 1913 #2708]
Fanazavana frantsay Tant pis, il arrivera ce qui arrivera. [Veyrières 1913 #2708]

Ohabolana Izay aleha rehetra maneno sahona avokoa: Maromena hahatsiravina, Antsakalava hahatahotra. [Houlder 1895]
Izay aleha rehetra maneno sahona : Maromena hahatsiravina, Antsakalava hampihoron-koditra. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Partout où l' on va on entend des grenouilles: à Maromena on en est effrayé, et chez les Sakalava on en est épouvanté. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les Malgaches n' aiment pas à rencontrer des grenouilles à cause de leurs coassements. Rencontrer des difficultés de tous côtés dans une affaire. [Houlder 1895]

Ohabolana Jinja kolokolo : izay tsy aleha toa matevina. [Veyrières 1913 #5271, Cousins 1871 #1216]
Jinja kolokolo ka izay tsy aleha toa matevina. [Rinara 1974]
Jinja kolokolo: ka izay tsy naleha toa matevina. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay C' est comme celui qui fauche le regain : là où il ne va pas, il lui semble que c' est plus épais. [Veyrières 1913 #5271]
La coupe du regain (du riz): il semble que c' est là où l' on n' a pas encore été qu' il est le plus dru. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ne voir de beau que ce qui est loin. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui papillonnent dans leur travail, ou quittent une bonne affaire pour une autre qui sera moins bonne. [Veyrières 1913 #5271]

Ohabolana Mandia tany naleha ohatra ny fanoron' ny tsy mahay. [Houlder 1895]
Mandia tany naleha toa fanoron-dratsy. [Rinara 1974 #2065]
Mandia tany naleha toa fanoron' ny tsy mahay. [Veyrières 1913 #3030, Cousins 1871 #1585]
Dikanteny frantsay Passer toujours par les mêmes endroits, comme le mauvais joueur de "fanorona" . [Houlder 1895]
Revenir sur un terrain déjà parcouru comme les pions d'un joueur de fanorana inhabile. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Le "fanorona", espèce de jeu de dames est le jeu national malgache. [Houlder 1895]
Revenir à ses premiers errements. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny alehan' ny songo ihany no alehan' ny ronono. [Veyrières 1913 #5202, Rinara 1974 #185, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Le lait et le songo ont même aboutissant. [Veyrières 1913 #5202]
Fanazavana frantsay Le songo est le premier lait d'une vache qui vient de mettre bas. Ce proverbe se disant de l' entente. [Veyrières 1913 #5202]

Ohabolana Ny lalana haleha ny hateo, ny dia ho any Mahavika. [Cousins 1871 #2297]
Ny lalana haleha rahateo, ny dia ho any Mahavika. [Veyrières 1913 #3415, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Je vais justement par ce chemin, je vais à Mahavika. [Houlder 1895]
L'endroit où il voulait déjà aller, c' est le voyage à Mahavika. [Veyrières 1913 #3415]
Fanazavana frantsay Se disait de quelqu'un qui, étant désigné pour faire une commission dans l' endroit où il voulait aller, faisait d'une pierre deux coups. [Veyrières 1913 #3415]

Ohabolana Nitondra teny tsy masaka, hampody no naleha ka fisarahana no vita. [Rinara 1974 #2796]

Ohabolana Raha malahelo tia tombo-tsira, dia mitety ny tsena haleha ; ary raha kamboty raiki-pitia, lany mbamy ny tanimbary. [Cousins 1871 #2680]
Raha malahelo tia tombo-tsira, dia mitety tsena haleha ary raha kamboty raiki-pitia, lany mbamin' ny tanimbary. [Rinara 1974 #234]

Ohabolana Raha tsy hahasoa ahy, matesa aho any amin' ny alehako ; raha hahasoa, veloma. [Veyrières 1913 #4219]
Dikanteny frantsay Si ce voyage ne doit pas m' être bon, que je meure en route ; s' il doit m' être bon, que j' aie la vie sauve. [Veyrières 1913 #4219]

Ohabolana Sahala amin' ny tataom-baravarana iva, ka tsy alehan' ny mpianjonanjona. [Rinara 1974 #3777, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Pareil au linteau d' une porte basse, les orgueilleux n' y passent pas. [Houlder 1895 #801]

Ohabolana Soki-manani-bato : tapi-dalana aleha. [Veyrières 1913 #1857]
Sokina nanani-bato ka tapi-dalan-kaleha. [Rinara 1974]
Tapi-dalana aleha ohatra ny soki-manani-bato. [Houlder 1895]
Tapi-dalan-kaleha ohatra ny soki-nanani-bato. [Rajemisa 1985]
Toy ny sokina nanani-bato : tafakatra ihany fa tapi-dalan-kaleha. [Rinara 1974]
Toy ny soki-nanani-bato : tapi-dalana aleha. [Cousins 1871 #3225]
Fanazavana malagasy Enti-milaza olona lany tetika aman-kevitra fa efa nanao izay azony natao rehetra. [Rajemisa 1985]
Fanazavana anglisy Hérisson qui monte sur un rocher : sa course est vite finie. [Veyrières 1913 #1856]
Dikanteny frantsay Arrivée au bout de sa route comme le hérisson qui a grimpé sur le haut d' un rocher. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des gens vieux et épuisés qui ne peuvent plus rien faire. [Veyrières 1913 #1857]

Ohabolana Toy ny dian' omby, ka ny alehan' ny tanany ihany no arahin' ny tongony. [Houlder 1895 #916, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay C' est comme la marche du boeuf : là où passent les pieds de devant, les pieds de derrière passent aussi. [Veyrières 1913]
Pareil à la marche du bœuf: où les pieds de devant passent, les pieds de derrière passent aussi. [Houlder 1895]

Ohabolana Toy ny mitari-drano ririnina: miala amin' izay nitoerany, fa tsy tonga amin' izay alehany. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Il en est comme de l' action de conduire de l' eau en hiver: l' eau quitte bien l' endroit où elle était, mais n' arrive pas jusqu' où il faudrait. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay L' hiver à Madagascar est la saison sèche: la terre est desséchée, et l'eau peu abondante, de sorte quelle est absorbée en route. [Houlder 1895]

Ohabolana Toy ny sokina nanani-bato : tapi-dalana aleha. [Nicol 1935 #233]
Dikanteny frantsay Comme le hérisson qui escalade un rocher : chemin sans issue. [Nicol 1935 #233]

Ohabolana Zaza niara-nilalao izahay, antitra niara-nitanina andro, ka izay nalehany hitako avokoa. [Rinara 1974 #5095]
Zaza niara-nilalao (izahay); antitra, niara-nitanin-andro, ka izay nalehany hitako avokoa. [Cousins 1871]

Fizahan-teny